Trouver les meilleurs centres traitant les maladies infectieuses en France

Par Jose Daphinel le 9 mars 2019
IHU Méditerranée, recherche sur les maladies infectieuses

Les pathologies infectieuses peuvent se transmettre d’une personne à une autre, de façon directe ou indirecte. Elles sont causées principalement par des micro-organismes pathogènes, à l’exemple des bactéries, des parasites, des virus ou encore des champignons…

Dans ce sens, si plupart de ces maladies sont faciles à traiter, à l’exemple de l’angine, le rhume. Mais d’autres sont bien plus graves comme le sida, le paludisme, les hépatites, etc. Raison pour laquelle les centres de recherche scientifique en France mobilisent tout le savoir-faire pour trouver les meilleurs remèdes dans le traitement des maladies de ce genre. 

Les centres nationaux de référence ou CNR France

IHU Marseille et la recherche sur les maladies infectieuses
La recherche sur les maladies infectieuses

Pour l’exercice de ses missions principales de surveillances de maladies infectieuses, le ministère de la Santé publique s’appuie sur un réseau de 44 CNR ou « Centres Nationaux de Référence ». Ces derniers sont des laboratoires placés au sein des établissements publics ou privés de santé. On les trouve au sein des centres d’établissement universitaires ou de recherche scientifique. Ces CNR s’efforcent, dans ses missions d’expertise, de mener les tests ou diagnostics en rapport avec les pathologies infectieuses sur tout le territoire de l’hexagone. Ils disposent alors de plusieurs centres qui prennent en charge l’identification et la caractérisation des échantillons biologiques. Ces échantillons leur sont adressés par les laboratoires d’analyse et de biologie médicale.

En outre, les CNR proposent des aides et conseils afin d’améliorer le savoir-faire des professionnels de santé auprès des organismes de santé publics et privés dans toute la France. Par ailleurs, les centres nationaux de référence contribuent aussi à la surveillance épidémiologique. Dans cette optique, leur mission principale consiste à surveiller de près l’évolution, ainsi que les caractéristiques des différents types d’infections. À part cela, ils ont également pour mission d’alerter le grand public en cas d’éventuel phénomène anormal relatif à la santé publique France. Parmi ces CNR se trouvent par exemple le CHRU Strasbourg, le CHU Grenoble, le CHU Clermont-Ferrand, IHU Méditerranée Infection de Marseille, etc.

Le centre d’immunologie et de maladies infectieuses ou CIMI

Créé en janvier 2014 par quelques organismes de santé publique en France, le CIMI a pour but de comprendre les fonctions du système immunitaire dans les conditions pathologiques ou normales causées par des agents infectieux. Le centre rassemble les compétences cliniques et scientifiques. Ces compétences touchent les domaines de l’inflammation, de l’immunologie, de la microbiologie, de la vaccinologie ou encore des interactions hautes pathogènes. Le centre d’immunologie se trouve à la faculté de Médecine Pierre et Marie Curie, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. En effet, cet environnement est propice pour les collaborations et partenariats cliniques dans l’univers des pathologies infectieuses, greffes, etc. Il est également propice pour les collaborations cliniques. Notamment pour une recherche scientifique qui touche le domaine de l’immunologie, de la médecine interne, de l’hématologie, etc. 

Le centre médical de l’institut Pasteur

Dans sa mission, le centre médical de l’Institut Pasteur s’efforce d’offrir au grand public des soins de qualité. D’une autre part, il leur offre un niveau d’expertise accentué dans le secteur de pathologies infectieuses de l’autre part. Il est ainsi constitué de médecins spécialistes et généralistes. Différentes spécialités sont alors représentées, à l’exemple de la dermatologie, de l’hépato-gastro-entérologie, de la médecine interne et de la rhumatologie. Pour ce qui est de la consultation de ces maladies, le centre médical de l’institut Pasteur prend en charge les patients qui présentent un problème infectieux subaigu, aigu. Il prend également soin des patients victimes d’une morsure ou griffure animale. Mais aussi d’une infection chronique qui nécessite un suivi régulier, tel le VIH sida, le virus des hépatites, etc.

En outre, le centre prend aussi en charge les patients qui ont besoin des avis de spécialistes d’organe. Par exemple en cas de maladie infectieuse ou inflammatoire. En dehors de soins, il dispose d’une équipe professionnelle. Celle-ci est capable de fournir des conseils aux personnels humanitaires dans le cadre de la préparation ou organisation de leur mission. Mais surtout et notamment à leur prise en charge après la mission. De surcroît, il prend en charge les personnes en demande de conseils. Cela dans le but pour préparer au mieux un voyage à l’étranger. Cela peut être aussi pour celles qui ont besoin de connaître un peu plus sur tout type de maladie infectieuse.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *