Mieux connaître l’Islam

Par Camille Lafranger le 5 octobre 2018

Les religions sont au cœur de la vie de nos sociétés, elles ponctuent notre histoire, qu'il s'agisse de celle de l'Europe ou de celle de nos nations. Dans tous les cours d'histoire, tout au long de notre scolarité, il a été question des religions, de l'influence qu'elles ont eue sur les hommes, sur les folies qu'elles les ont poussés à faire comme sur les merveilles auxquelles elles ont donné lieu, en particulier pour ce qui concerne l'architecture, la gastronomie, mais aussi l'imprimerie et la diffusion des savoirs. Si aujourd'hui de nombreux états sont laïques, ils sont tout de même conscients que de nombreux citoyens croient en dieu, qu'ils soient musulmans, catholiques, protestants ou juifs.

Connaître l’Islam pour mieux l’accepter

Aujourd’hui, on assiste en France, mais aussi dans d’autres pays européens, à une montée en puissance de la méfiance des religieux les uns envers les autres, et de ceux qui ne croient pas envers les croyants. De nombreuses personnes pourtant se côtoient, sans égard pour leurs croyances personnelles, et elles se respectent, même si elles ne croient pas en dieu de la même façon et même si elles n’observent pas les mêmes dogmes. La diversité fait partie intégrante de notre nation française et cela est important que chacun apprenne à mieux connaître les autres. Lire des informations sur l’Islam est donc important aujourd’hui. Cela permet en effet d'éviter la peur et les stéréotypes et pour pouvoir vivre en harmonie avec les musulmans qui nous entourent.

Accepter que nous sommes différents

L’un des avantages de notre pays, c’est que notre nation s’est constituée au fil des siècles avec des populations d’origines diverses qui, chacune à leur façon, ont contribué à faire de notre société ce qu’elle est aujourd’hui. Sans cette grande diversité, la France d’aujourd’hui n’aurait pas bénéficié de tant de savoirs ni de compétences pour se développer, se construire voire se reconstruire après les périodes guerres. Elle en serait pas aussi riche, notre culture, si elle n’avait pas eu la chance de connaître des apports aussi divers que ceux que chaque partie de sa population a transmis aux autres.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *