INTRODUCTION A LA MENUISERIE

Par Sabrina Joly le 23 août 2018

La valeur de votre mobilier repose en partie sur sa solidité, la qualité de ses finitions et de son design. Les menuisiers de notre époque, rivalisent d’imagination pour pouvoir répondre aux besoins des clients.

On sait peu de choses sur la menuiserie avant le langage écrit. Les encyclopédies et les dictionnaires définissent ce métier comme « l’art et le commerce de la coupe, du travail et de l’assemblage du bois ». Son histoire remonte aux premières civilisations. Le bois étant souvent une ressource abondante, les humains ont trouvé des moyens de le transformer en objets utilitaires, comme des armes, des maisons ou des navires.

L’un des premiers textes évoquant ce domaine se trouve dans un traité d’architecture en latin de Vitruve,  paraissant en l’an -15 avant Jésus-Christ. De nombreux monuments antiques (cathédrales, temples…) figurent parmi les plus anciennes constructions en bois les plus connus à ce jour. L’arche de Noé aussi est un exemple à prendre en compte.

Si auparavant, les matériaux servant à fabriquer des meubles ou des charpentes se limitaient uniquement au bois ; de nos jours, différentes matières comme le métal et le plastique entrent en jeu.

Des matériaux variés

  • Le PVC :

Il est choisi pour sa souplesse, sa résistance aux changements climatiques, sa légèreté et sa facilité d’entretien. Dans une maison moderne,  il est utilisé sur presque tous les meubles, fermetures et ouvertures (stores, portes d’entrée, portes de service, portes de garage, volets, cloisons…).

  • L’aluminium :

Solide, résistant aux fortes chaleurs, il s’adapte à tous les styles d’architecture. De plus, il est entièrement recyclable. Ce qui répond parfaitement aux exigences d’une clientèle soucieuse de la préservation de l’environnement.

  • Le bois :

Élément de base utilisé par les menuisiers depuis des siècles. Ses propriétés confèrent un aspect original pour chaque création. Les ouvrages fabriqués à partir de ce matériau ont une durée de vie assez longue, ce qui est déjà un avantage conséquent. Malheureusement, il nécessite beaucoup d’entretien. Son coût actuel est également élevé.

Une profession et un matériel de travail qui évolue avec le temps

Les anciens travailleurs du bois égyptiens utilisaient divers outils, notamment des haches, des ciseaux, des scies à chaîne et des perceuses à archet. Avant la première dynastie, ils ont également utilisé des joints à mortaise et à tenon pour assembler des morceaux de bois. Des chevilles, des goujons et des attaches en cuir ou en corde renforçaient ces articulations. La colle animale a été utilisée pendant la période du Nouvel Empire.

Les artisans d’aujourd’hui, plus polyvalents que leurs prédécesseurs, sont spécialisés dans divers domaines : ébénisterie, charpente, revêtement de sols, bardage, etc. Pour répondre aux demandes des clients, ils optent pour des machines à la pointe de la technologie : dégauchisseuses, perceuses, raboteuses, mortaiseuses.

CONCLUSION

Pour finir, on peut affirmer que la menuiserie est un commerce en constante évolution et en amélioration. De la simple coupe de bois à la construction moderne, les menuisiers ont joué un rôle majeur dans la construction des infrastructures les plus importantes et les plus imposants. Même si les techniques changent, la menuiserie sera toujours considérée comme l’un des plus importants et vieux métiers encore dans le monde.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *