Les parcours à suivre pour être maquilleur professionnel

Par Jose Daphinel le 8 novembre 2018

Le maquilleur est artiste confirmé qui réalise les maquillages pouvant embellir le visage ou le transformer complètement. A travers ses soins, il peut représenter un certain état de l’homme. Le maquilleur ou la maquilleuse exerce ses activités dans le monde du théâtre, des médias, de l’opéra ou soit en institut de beauté. Quelles sont les formations pour devenir maquilleur (euse) ? Quelles sont les qualités requises ? Quelle est la rémunération d’une maquilleuse professionnelle ?

Qu’est-ce que la profession de maquilleur (euse) ?

Le maquilleur est un polyvalent qui sait maquiller dans plusieurs domaines. On le retrouve dans les coulisses pour un défilé de mode ou sur le plateau de télévision. Il est considéré comme le maître des pinceaux. Il a le pouvoir de métamorphoser une personne pour en créer un personnage complètement différent ou juste pour embellir son visage. Son métier est lié ainsi au contexte de sa clientèle. Ce métier considéré entre temps comme celui des femmes est pris d’assaut désormais par plusieurs hommes. Les maquilleurs en dehors de leur participation à un événement donné en particulier sont de véritables conseillers de la mode. Ce métier est exercé en salarié ou en indépendant. La rémunération varie entre le SMIC et 2700 euros. Le salaire est lié aux années d’expérience et à la notoriété du maquilleur. Par jour, certains maquilleurs gagnent par jour 150 euros voire 200 euros et près de 700 euros au cours de la semaine.

Les qualités indispensables pour exercer ce métier

Le maquilleur est celui qui possède une âme d’artiste. Il doit avant tout aimer son métier afin de devenir un professionnel confirmé. Il doit rester à l’écoute permanente de la personne qu’il maquille. Il doit pouvoir comprendre les désirs de chacun de ses clients et établit surtout une meilleure relation de confiance. L’imagination et la capacité de création constituent les clés de cette profession. Le maquilleur doit savoir s’adapter aux horaires et exigences de sa clientèle. Les nombreuses expériences dans divers secteurs d’activités doivent venir en appui à la formation reçue en maquillage et soins de visage.

La formation pour être maquilleur (euse)

Cette profession est assez singulière. Il n’y a point de diplôme national y donnant accès. Néanmoins, plusieurs écoles privées donnent des formations spécialisées en maquillage. C’est le cas de Make up Art Academy Paris (MAAP), des écoles spécialisées dans le maquillage artistique et professionnel telles que l’ITM qui forme à Paris en Création et Maquillage. Certaines écoles se sont spécialisées dans les enseignements en esthétique, en soins et en maquillage. Des opportunités existent pour réussir un CAP ou un BAC dans un lycée professionnel. Les écoles privées délivrent comme diplôme en CFA ou soit un Brevet de Technicien Supérieur en Esthétique Cosmétique. Aucun concours n’est ouvert pour accéder à ce métier.

Être maquilleur n’est point un métier simple. Elle exige de la compréhension, de l’adaptation et assez de créativité. La connaissance des techniques innovantes dans le domaine constitue un véritable atout.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *