Posséder une voiture de collection Renault

Par le 16 janvier 2019
Renault-Ancienne

De nombreux collectionneurs souhaitent acquérir des voitures de collection Renault, des modèles anciens qui ont marqué les époques. On peut dénicher ces voitures dans un état plus ou  moins excellent auprès de professionnels ou de particuliers.

Est-il conseillé d’acheter une voiture ancienne à restaurer ?

Les voitures anciennes en parfaite conservation sont en général très couteuses. Les amateurs d’automobiles de collection préfèrent acheter des véhicules anciens à restaurer pour minimiser le coût d’acquisition. La restauration est un travail délicat qui demande de la patience et de la connaissance afin d’obtenir un résultat parfait. Vous pourrez par la suite en tirer un grand profit en cas de revente.

Faire un bon choix

La rénovation peut se présenter plus ou moins ardue en fonction de l’état de la voiture ancienne à restaurer. L’idéal serait d’obtenir un excellent résultat au final avec un minimum de frais. Il est donc conseillé d’opter pour des engins qui peuvent être facilement restaurés, sans dégâts importants ni rouille, sinon les coûts de la réparation pourraient s’alourdir.

Quelles sont les phases de la restauration ?

L’opération se déroule généralement en trois phases : le démontage, les réparations et l’assemblage.

  • Le démontage

Cette étape consiste à retirer le moteur et les pièces afférentes, tous les éléments de l’habitacle (cadran, tableau de bord, etc.), ainsi que la suspension, la direction du châssis, l’embrayage et des pièces hydrauliques. Elle consiste également à démonter tous les instruments électroniques et les câbles. Pour éviter de perdre l’emplacement de chaque pièce, il est recommandé de les prendre en cliché avant leur démontage et de les garder dans un endroit sûr.

  • Les réparations

Elles portent sur chaque pièce et se déroulent étape par étape. On commence par le moteur, la transmission et le train arrière. Ensuite on s’occupe des essieux avant, des suspensions, des pièces hydrauliques, de l’électricité et de l’habitacle pour terminer. Des réparations peuvent se faire parallèlement s’il s’agit de travaux différents. Par exemple, la restauration de l’habitacle peut se faire en même temps que celle de la carrosserie.

La polémique sur l’aspect final de la voiture à restaurer n’est pas prête à baisser dans l’univers des vieilles voitures. Faut-il donner une touche personnelle ou conserver l’apparence initiale de la voiture ?

Les puristes préfèrent la forme originelle du véhicule avec ses éléments remodelés. D’autres recommandent de suivre son instinct en ajoutant des touches personnelles comme on le ressent. On peut donc changer de design et de couleur pour se faire plaisir, même s’il est vrai que conserver l’aspect initial permet un bon profit en cas de revente.

La carrosserie et la peinture doivent faire l’objet d’une grande attention pendant la restauration. Même bien entretenus, les véhicules anciens présentent en général des problèmes de peintures décolorées ou écaillées, de rouille et de bosses. Ces travaux demandent une formation sérieuse et une grande expertise pour parvenir à de bons résultats.

Les pièces électroniques et les câbles doivent être passés en revue pour s’assurer de leur bon fonctionnement. Les câbles peuvent se dégrader dans la durée au contact avec l’humidité ou être mordillés par les souris. La batterie est complètement en panne si elle a déjà fait trois mois au moins sans être utilisée, la recharger n’aura aucun effet.

Avec le temps, les pièces mobiles se grippent à cause de la corrosion et de la décomposition. Ces éléments doivent être changés ou remplacés si la voiture est restée au repos durant des années. La présence de moisissure dans l’habitacle est le signe que la partie habitée n’est pas étanche. Il faudra y apporter des corrections pour éviter qu’elle ne se propage.

  • L’assemblage

Il nécessite une grande attention et beaucoup d’agilité. Cette phase consiste à remettre en place les différentes pièces qui ont été retirées lors du démontage. Chaque élément doit être remis à sa place sinon on se retrouve avec un véhicule non fonctionnel. Même si on peut procéder soi-même à la restauration de sa collection, il est conseillé de laisser les travaux délicats aux professionnels.

Rechercher un mécanicien à domicile pour restaurer les voitures anciennes de la Seconde Guerre mondiale

La Seconde Guerre mondiale a mis à contribution de nombreuses voitures sur les fronts : des véhicules de transports de troupes ou de matériels, des voitures de commandement, de reconnaissance, des ambulances, etc. Certains passionnés de véhicules anciens possèdent chez eux ces engins qu’ils voudraient bien utiliser comme lors de leur achat. Hélas, la mécanique a lâché depuis bien longtemps et ces trésors encombrent désormais leurs garages.

Les pièces de rechange sont introuvables et les mécaniciens spécialisés sont, pour la plupart, indisponibles. Chers collectionneurs, bénéficiez maintenant et quand vous le souhaitez des services d’un mécanicien à domicile pour restaurer les anciennes Renault de la Seconde Guerre mondiale.

Retrouvez le sourire ! Ce professionnel expérimenté arrive chez vous avec tous ses équipements pour dépanner, réparer ou procéder à l’entretien de votre collection. Et vous profiterez de conseils d’expert pour la maintenir au top. Enfin, votre voiture longtemps endormie se réveille de nouveau et pour toujours.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *