Fonctionnement d’un pot commun

Par Marc Vilmartz le 18 octobre 2017
un smartphone avec un pot commun

Le pot commun commence par une inscription sur un site où on peut créer la cagnotte et se termine par le retrait de l’argent. Il peut être organisé quel que soit l’événement. Pour son bon déroulement, il faut inviter des participants et faire le maximum de partage afin que la cagnotte soit le plus élevée possible. D’ailleurs, c’est l’objectif : collecté le maximum d’argent afin d’offrir un cadeau ou une aide pour une ou plusieurs personnes. Dans cet article, vous trouverez les détails pour tout savoir sur la naissance du pot commun.

La création

Pour pouvoir créer un pot commun, il faut avoir un compte sur un site. La création de ce compte peut se faire avant ou après la description du pot et la personnalisation de ce dernier. Pour ce qui est du pot commun en question, la première étape est la description. Il faut dans ce cas choisir la nature du pot sur une liste déroulante puis, indiquer la date de l’événement. Par ailleurs, l’organisateur dispose aussi d’un champ auquel il peut noter une description plus explicite. La prochaine étape étant la personnalisation, il faut bien faire attention aux petits détails de l’événement. Il s’agit en fait de définir le mode de participation des invités et l’anonymat. Pour ce qui est du mode de participation, il s’agit de définir si vous allez suggérer un montant de participation ou si vous allez fixer. Sinon, vous pouvez aussi opter pour une participation libre.

Pot commun public ou privé ?

Certes, la seconde étape de la création concerne la personnalisation du pot. Mais vous devriez aussi définir si le pot va être pour le public ou s’il doit juste ne concerner que certains participants. Si vous optez pour un pot public, c’est qu’il va être automatiquement référencé par le site et s’affichera dans les différents moteurs de recherche. Ce qui signifie que même les personnes n’ayant pas été invitées pourront accéder au pot commun et peuvent même y participer au versement. Mais le pot privé quant à lui, ne sera évidemment pas référencé. Dans ce cadre, seules les personnes invitées par l’organisateur ont accès au lien du pot.

Les participants doivent tout savoir sur le pot commun

Pour que la collecte soit une réussite, tous les participants, invités ou pas, doivent tout savoir sur la naissance du pot commun. Dans ce sens, il faut en premier lieu partager le lien de ce dernier via un mailing ou via les réseaux sociaux. Mais autres que la description que vous avez notée lors de la création, les invités et autres participants auront toujours des questions, ou auront juste besoin de voir plus de détails. Dans ce cas, il faut penser à créer un espace où vous pouvez converser avec eux. De cette manière, l’échange entre organisateur et participant se fera facilement et le partage du pot sera de plus en plus important.

Récupérer l’argent

Arrivé au terme de la collecte, il est temps de récupérer la cagnotte. La procédure est simple : il faut juste que l’organisateur verse la somme sur son compte bancaire afin qu’il puisse le récupérer. Sinon, dans le cas d’un pot commun pour une association ou un groupe de personnes par exemple, il est bien possible de transférer l’argent sur leur compte. Ce qui est d’ailleurs beaucoup plus simple et plus facile. De plus, cela permettra une économie de temps considérable.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *