Pour vivre heureux, passez votre retraite en Espagne

Par le 13 juin 2019

L’Espagne c’est tout un critère qui vous confère un bonheur exclusif. C’est le soleil à longueur d’année. Mais aussi un littoral splendide et une gastronomie unique. De plus, le peuple espagnol est chaleureux, ce qui facilite encore plus l’insertion des étrangers dans ce pays de rêve. Il a l’avantage d’être proche des autres pays européens comme l’Italie, la Belgique et la France. Une raison de plus qui pousse certaines personnes à vouloir avoir une résidence principale ou secondaire sur cette péninsule Ibérique.

Achetez tant que le prix de l’immobilier est confortable

Actuellement, le prix de vente des villas à vendre en Espagne est très attractif. Pour le coût d’un appartement T2 en France en plein Paris, vous pouvez avoir 2 maisons. À savoir qu’un appartement T2 c’est un bien avec 2 pièces en plus de la salle d’eau.

Même en achetant dans des quartiers résidentiels, vous avez encore la possibilité d’avoir une maison ou un appartement ayant un beau volume. Soit un bien pouvant avoir 3 à 4 chambres avec 2 à 3 salles de bains, une pièce de vie et une cuisine. Le tout pour un montant de pas plus de 220 000 euros. C’est une enveloppe plus que confortable comparée à ce que vous pouvez avoir ailleurs pour le même prix. En France par exemple, plus vous rechercher dans une zone très prisée, plus le prix au mètre carré augmente.

Passez votre retraite en Espagne selon la loi en vigueur

Il existe plusieurs conditions pour pouvoir séjourner en Espagne. Prenons le cas d’un séjour à durée déterminée. Pour tous les résidents de l’Union européenne, il est possible de rester en Espagne sans devoir faire une quelconque démarche administrative. La durée de ce séjour ne doit pas dépasser un trimestre, soit trois mois.

Si vous souhaitez résider là-bas et que vous n’êtes pas originaire d’un des pays de l’UE, il faut faire une tout autre démarche. Vous devez faire une demande de titre de séjour auprès des autorités locales. Il est également possible de faire la demande au niveau du service des étrangers. Si votre requête est validée, vous obtenez une carte de séjour qui expire au bout de 5 ans.

Dès lors, vous devez avoir un NIE. C’est le numéro d’identification des étrangers. Il sert à vous identifier par rapport à chaque démarche administrative que vous effectuez durant votre séjour sur le sol espagnol. Il ne remplace pas votre CIN. Vous devez l’avoir en plus de votre pièce d’identité.

Les membres de l’UE bénéficient d’une couverture sociale

Il est tout à fait possible d’être retraité sous le régime français, mais de passer ses vieux jours en Espagne. Cela est dû à un accord en commun signé entre les membres de l’UE. Une fois que votre carte de séjour expire et que vous ne souhaitez pas le renouveler, il est important d’avertir votre caisse d’assurance sociale.

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *