Pourquoi opter pour le jeûne intermittent ?

Par Bernard Billot-Lefebvre le 10 novembre 2020
jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est la nouvelle tendance santé de cette année. Certains ne jurent que par lui. Selon ses adeptes, il aurait de nombreux effets bénéfiques sur la santé, le diabète, l’obésité, les troubles neurologiques, la santé cardiovasculaire et même le cancer. Voici quelques raisons pour lesquelles opter pour le jeûne intermittent.

Tout comme la tendance qui consiste à réduire sa consommation de viande, le jeûne intermittent est très populaire en France et dans le reste du monde depuis ces dernières années. Comme son nom l’indique, il consiste à jeûner à moitié.

Le jeûne intermittent, qu’est-ce que c’est ?

Le jeûne intermittent consiste donc à ne jeûner qu’une partie de la journée. On alterne ainsi un cycle de jeûne et un cycle de repas. Ce cycle peut-être plus moins long selon la formule choisie. Contrairement aux régimes plus classiques, il ne dit rien des aliments que vous devez consommer. Vous pouvez donc manger ce que vous voulez à condition de respecter le cycle de repas. Il existe plusieurs types de jeûne intermittent : le 16:8, qui consiste à jeûner pendant 16 heures et donc à manger entre 12h et 20h par exemple, le jeûne de 24h ou encore le 5:2 (vous ne consommez que 500-600 calories 2 jours par semaine).

bénéfices jeûne intermittent

Quels sont ses bénéfices ?

Le jeûne intermittent consiste à effectuer une restriction calorique sur une période de temps donné. Trop manger requiert beaucoup d’énergie pour notre organisme, certains aliments peuvent même prendre plusieurs heures avant d’être digérés. Le premier bénéfice évident est la perte de poids puisque quand vous jeûnez le corps va puiser l’énergie dont il a besoin dans les sucres puis dans la graisse.

En permettant à votre organisme de se reposer, il donne du temps à vos cellules pour se recycler. Il permettrait ainsi de protéger votre organisme du vieillissement prématurée de vos cellules. Il serait également conseillé pour la santé de votre cœur et de votre cerveau. En stimulant le système immunitaire, il serait également efficace pour prévenir et ralentir le cancer et d’autres maladies.

Comment pratiquer le jeûne intermittent ?

Contrairement aux idées reçues, il est possible et même primordial de consommer de l’eau pendant votre jeûne. D’autres boissons sont également autorisées. Vous pouvez donc jeûner et consommer du café (sans lait et sans sucre évidemment), mais vous pouvez y ajouter de la cannelle et des épices. Le bouillon d’os et de légumes est autorisé tout comme le thé, qui rend le jeûne encore plus efficace.

Quels sont les dangers ?

Les femmes enceintes, les personnes présentant des pathologies cardiaques ou sujettes au diabète ne devraient pas jeûner. De plus, le jeûne ne peut être réalisé que sur une courte période de temps, car il peut être à l’origine de certaines carences sur le long terme, comme le note l’experte en diététique Sybille Soreille du site Sundt. En effet, un jeûne prolongé pourrait mener à des carences en vitamines B12, A et C ainsi qu’en fer, nécessitant alors une supplémentation.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *