Pourquoi se mettre à l’alimentation bio

Par Camille Lafranger le 11 juin 2019

De nos jours, les gens prennent de plus en plus conscience de l’importance d’avoir une alimentation saine. Se mettre à l’alimentation bio, c’est consommer des aliments issus d’une agriculture ou d’un élevage sans OGM, sans antibiotiques, sans pesticides ou hormones de croissance. Manger bio vous permettra d’éviter de nombreuses maladies. Cet article vous présente les raisons pour lesquelles vous devriez vous mettre à l’alimentation bio.

On consomme moins de pesticides

Selon les résultats des études réalisées par de nombreux spécialistes, les aliments provenant de l’agriculture bio contiennent moins de nitrates et moins de pesticides que les produits non bio. En effet, selon les analyses, sur 100 produits bio seulement 2 ont des traces de pesticides. Cependant, pour les aliments issus de l’agriculture intensives 37,74% d’entre eux possèdent des quantités assez importantes de pesticides. Ainsi, il est 18 fois plus risqué de consommer des produits de l’agriculture intensive. Les pesticides peuvent être à l’origine de nombreuses maladies comme : la maladie de Parkinson, le cancer de la prostate, les malformations du fœtus, troubles de la reproduction, insuffisance rénale, maladies pulmonaires chroniques, etc. Il est donc très important de faire en sorte de vivre loin de ces substances nocives. Découvrez les bienfaits du bio en effectuant des recherches sur internet.

On mange des aliments plus savoureux

Les produits bio sont récoltés plus mûrs que ceux qui proviennent de l’agriculture intensive. De ce fait, ils contiennent plus d’arômes et sont plus savoureux. Plusieurs personnes qui ont déjà eu à goûter à ces types d’aliments en ont fait le constat. Les fruits et les légumes bio sont cultivés dans un environnement sain sans produits chimiques, avec le soleil comme unique source de lumière. Pour ceux qui sont issus de l’agriculture intensive, c’est tout le contraire. Les pesticides fabriqués par de grandes sociétés chimiques et utilisés pour augmenter la production et réduire sa durée de maturation détruisent les sols. Ces derniers deviennent des sols morts, qui ne contiennent pas suffisamment d’eau et sont bourrés de vitamines, d’antioxydants et de minéraux.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *