Quand faut-il emmener son enfant chez un psychologue ?

Par Adrien Faure le 27 octobre 2015
psychologue-enfant-adolescent

Parce qu’il est colérique, timide, en crise d’adolescence, en manque de confiance, en difficultés scolaires ou encore parce qu’il ne parvient pas à passer ses nuits: voilà toute une série de raisons qui poussent des parents à se demander s’ils ne doivent pas emmener leur enfant chez un psychologue. Quelle posture adopter quand on commence à s’interroger sur la question et, surtout, quand faut-il consulter un psychologue ?


Avant toute chose, il est essentiel d’être à l’écoute de la souffrance de son enfant et de ne pas le laisser dans son mal-être. Dans de nombreuses situations, une discussion avec l’enfant (ou l’adolescent) peut permettre à l’enfant d’exprimer son ressenti. En fonction de celui-ci, les parents pourront juger avec davantage de moyens l’intérêt de prendre rendez-vous chez un psychologue à Verviers.

Evidemment, ce n’est pas toujours aussi simple et il arrivera régulièrement que l’enfant ne parvienne pas (ou qu’il ne veuille pas) à donner du sens à ses craintes, à ses peurs et à ses émotions diverses. Face à ce type de situation, on conseillera aux parents d’emmener leur enfant chez un psychologue afin de lui permettre d’exprimer son ressenti et d’évacuer ses angoisses dans un cadre plus serein.

Comment choisir le bon psychologue ?

Il n’est pas toujours possible de savoir à l’avance si le psychologue qu’on a choisi sera le bon mais le bouche à oreille et les recommandations peuvent aider les parents à trouver un psychologue qui conviendra à l’enfant. Cependant, c’est toujours l’enfant qui aura le dernier mot et il se pourra très bien qu’un excellent psychologue ne parvienne pas à établir une relation idéale avec votre enfant. Dans ce cas, vous aurez tout à fait le droit de changer de thérapeute.

Pour qu’un traitement psychologique ait un effet concret sur l’état de santé mentale de l’enfant, il faut que la relation entre le psychologue et l’enfant soit optimale. L’enfant doit se sentir entendu et s’investir dans sa thérapie pour que ses problèmes s’effacent au fil du temps.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *