Que savoir sur le joint SPI pour préserver l’étanchéité de son automobile ?

Par Phillipine Mornand le 16 avril 2020

Faisant partie intégrante de votre mécanisme d’embrayage, le joint SPI est souvent mentionné par votre garagiste dans son devis toutes les fois que vous remarquez un écoulement d’huile moteur. À quoi sert le joint SPI ? Quelles sont ses caractéristiques ? Et quand faut-il le remplacer ? Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur le joint SPI pour préserver l’étanchéité de votre automobile.

Le joint SPI : qu’est-ce que c’est ?

Pour une excellente compréhension de ce qu’on appelle joint SPI, il est important que vous sachiez ce que signifie l’acronyme SPI. En réalité, SPI représente l’abréviation du nom de la société allemande qui a été la première à mettre au point ce modèle de joint. Elle se nommait Société de Perfectionnement Industriel. Le joint SPI n’est alors qu’un joint à lèvre. Contrairement au joint torique, un type de joint qui n’est pas réalisé pour s’adapter aux rotations, le joint spi est idéal pour les pièces tournantes. Par exemple, on l’exploite pour la bonne marche des amortisseurs, des vilebrequins ou des arbres à cames. La mission du joint SPI est donc de garantir l’étanchéité d’une pièce qui tourne en prévenant les fuites d’huile à moteur.

Quelles sont les caractéristiques du joint SPI ?

Le joint SPI est un joint de forme circulaire conçu en caoutchouc élastomère. Sa structure est composée de plusieurs éléments que sont :

  • un corps en élastomère avec un diamètre extérieur qui est attaqué de force dans une composante fixe : corps de pompe, cater, ou autre ;
  • Une ossature qui vient consolider le corps en élastomère ;
  • Une lèvre d’étanchéité en renfort sur une pièce cylindrique tournante : vilebrequin, arbre, et autres ;
  • Un ressort en forme d’anneau torique qui se trouve dans la pièce intérieure de la lèvre ayant pour mission la création d’une pression d’appui de la lèvre afin de maximiser l’étanchéité ;
  • Une lèvre extérieure anti-poussière qui est facultative. Si elle est utilisée, alors on parle de joint à double lèvre.

Quels sont les différents types de joints SPI ?

Comme notifier au-dessus, le joint à lèvre SPI est utilisé pour l’étanchéité de plusieurs pièces dans une voiture.
Si le joint SPI est utilisé dans la boîte à vitesse de votre voiture, sa mission consiste à principalement prévenir les fuites d’huile à moteur éventuelles. Ce rôle est également le sien lorsqu’il se retrouve sur le moteur en question.

En outre, si le joint SPI est employé pour le cadran situé à proximité de la boîte à vitesse, il permettra d’éviter les possibles fuites d’huile à moteur entre le cadran et la boîte. D’ailleurs, pour prévenir un écoulement en grande quantité d’huile pendant le changement du joint, le garagiste sera obligé de faire une vidange. C’est pour cette raison que vous devez confier votre véhicule à un garagiste qualifié.

Quand procéder au remplacement de vos joints à lèvre SPI ?

Le renouvellement de votre joint SPI est primordial dans de multiples situations. Lorsque vous remarquez qu’il existe une fuite d’huile, alors votre joint ne joue plus son rôle. De ce fait, vous devez le remplacer. En outre, si la lèvre de votre joint perd sa souplesse et son élasticité, vous devez procéder à sa substitution.
Enfin, si vous réalisez un démontage qui inclut la sortie de boîte, alors le changement du joint SPI est impératif.