Recourir à un grossiste en bijoux fantaisie : la prospérité à l’heure de la crise pour la mode ?

Par Nina Truchet le 17 juillet 2014

« Les moments de crise produisent un redoublement de vie chez les hommes » disait Chateaubriand au XVIIIème siècle. Si le romantique Chateaubriand voulait probablement parler d’une crise du for intérieur ou encore d’une crise politique, pourquoi ne pas appliquer sa citation à une crise économique et financière, et en particulier celle de 2008 ? Cette crise que tous les acteurs de la vie économique subissent de plein fouet peut-elle provoquer un sursaut, un regain de dynamisme chez certains ? En effet, il est plutôt provoquant de percevoir la crise comme une cause bénéfique aux affaires d’un petit nombre d’individus. Comment surmonter cette crise lorsqu’on est un petit commerçant dans le secteur de la mode ? Démarquez-vous plus que jamais.

Petits commerçants, comment optimiser vos ventes ?

On distingue deux types de petits commerçants, à savoir ceux qui créent eux-mêmes leur production de manière artisanale, et ceux qui se fournissent chez divers grossistes. Généralement, un petit commerçant dont l’activité prospère se démarque par rapport à ses concurrents. Quels sont les propriétés des petits commerces qui réussissent ?

• Un monopole géographique : Au Moyen-Age, les mêmes corps de métiers étaient localisés dans la même rue, voire le même quartier, ce qui permettait d’enrayer les monopoles. Si la tradition persiste aujourd’hui, elle est cependant moins proéminente. Ainsi, les cas de monopoles géographiques sont aujourd’hui possibles et assurent aux commerces une prospérité certaine, même si la loi française limite ces situations.
• La qualité : La qualité permet aux petits commerces de se démarquer par rapport aux grandes entreprises. Il existe deux manières de se démarquer par la qualité, à savoir de faire soi-même ses créations ou de se fournir chez un grossiste.
• La diversité des produits : Les consommateurs aiment avoir un large choix de produits sans perdre en qualité. Il est plus difficile de proposer de la diversité quand on crée soi-même ses bijoux. En revanche, si vous vous fournissez chez un grossiste, vous êtes assurés de proposer une large gamme de bijoux fantaisie.
• L’expertise : A moins de concevoir chacun de vos produits, il est difficile de détenir toutes les informations sur le produit et son secteur. Ainsi, un grossiste peut pallier ce manque d’informations ou de connaissances en apportant son expertise. Vous pouvez ensuite délivrer ces informations à la clientèle qui est de plus en plus en faveur du développement durable.
Ainsi, vos chances de vous démarquer sont plus importantes si vous optez pour un grossiste.

grossiste en bijoux fantaisie

Le secteur des bijoux fantaisie

Les bijoux fantaisie étant des accessoires, il est plus difficile pour les petits commerçants de prospérer dans ce contexte de crise. Ainsi la combinaison de ces quatre éléments constitue une solution pour la prospérité.

Si vous vous approvisionnez chez un grossiste en bijoux fantaisie et accessoires comme Parissima ou Fashion Treasure, vous pouvez combiner expertise, diversité, qualité et quantité des produits.

En effet, le secteur des bijoux fantaisie est plutôt rentable malgré la crise. Pour contrer les effets négatifs de la concurrence des grandes enseignes, le grossiste de bijoux fantaisie vous permettra de combiner tous les éléments de la réussite, et donc de faire du profit.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *