Référencement local : quelle utilité ?

Par le 19 février 2015

Pourquoi miser sur le référencement à l’échelon local plutôt qu’à l’échelon national ? Quel genre d’entreprises a intérêt se retreindre ainsi à une zone géographique plutôt que de cibler la France dans la globalité par exemple ?


Resté connecté avec ses clients

Pour une multinationale ou une ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire), il semble tout à fait naturel que la communication se fasse à l’échelon du pays puisque c’est là que se situe la clientèle potentielle. En revanche pour un brocanteur, un salon de coiffure ou encore un véritable horloger, ce n’est certainement pas le cas. Les personnes qui poussent leur porte sont des habitants du quartier, de la ville, voire du canton. D’ailleurs, c’est pour cette même raison que lorsque ces patrons de PME ou de TPME communiquent à la radio, par voie de presse ou par affichage, ils le font dans un secteur bien défini et au sein duquel est concentré l’essentiel de leur clientèle.
Pour internet, c’est également la même chose. Inutile de jeter l’argent par les fenêtre en faisant référencer son site sur toute la France si la zone de chalandise ne fait qu’une vingtaine de kilomètres par exemple.

Référencement local pour une boutique

Ce n’est évidemment pas le seul avantage puisque les habitudes des Français ont beaucoup évolué. Il y a quelques années, pour trouver une bonne adresse près de chez soi, on feuilletait les pages jaunes ou on demandait à ses amis. Aujourd’hui, avec les smartphones, plus de 85% des Français ont déjà effectué sur Google une recherche de la forme activité + ville. Mieux, 9 personnes sur 10 ayant obtenu les coordonnées recherchées s’y rendent dans la journée qui suit. (Source)
Et quand on sait que quotidiennement, ce sont des centaines de milliers de recherches qui sont effectuées, on comprend aisément tout le potentiel du seo local !

Bien évidemment, toutes les entreprises n’ont pas intérêt à se tourner vers le référencement local. Il sera conseillé à tous les indépendants, les commerces (fleuriste, pâtissier, livraison de repas à domicile, etc) et autres TPME dont la clientèle se trouve sur un territoire bien défini.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *