Rendez-vous : les nouvelles technologies au secours des médecins

Par Camille Lafranger le 10 mai 2018

Qui n’a pas un jour raté un rendez-vous chez un médecin ? Qui n’a pas déjà pris plusieurs rendez-vous chez plusieurs médecins différents pour avoir une date de rendez-vous la plus proche possible ? Rares sont les personnes à répondre par la négative. En ces temps de désert médicaux où obtenir un rendez-vous s’avère parfois impossible, les médecins sont de plus en plus soumis à un absentéisme non prévu. Si on ne peut reporter la faute ni sur le patient (difficile de se rappeler d’un rendez-vous pris six mois à l’avance)  ni sur le corps médical (plannings serrés, horaires à rallonge et désert médical), le problème commence à se résoudre grâce aux nouvelles technologies.

Logiciel de prise de rendez-vous en ligne

Il existe maintenant des plateformes en ligne et des gestions de planning via application. Les médecins peuvent ainsi partager tout ou partie de leur planning avec leurs patients et leur permettre de réserver un rendez-vous en ligne. Automatisée et en direct, la gestion se veut simplifiée et efficace. Ces plateformes sont maintenant légions sur Internet, reste aux médecins de les exploiter au mieux.

Logiciel de rappel et de gestion des absences

Il existe également d’autres logiciels (ou ce sont des fonctionnalités comprises dans le logiciel de réservation), pour rappeler automatiquement aux patients par mail ou SMS les horaires de leur proche consultation. Certains logiciels peuvent en outre prévoir (sorte d’intelligence artificielle) les absences futures de patients. S’il n’ y’a rien qui puisse vraiment contrer l’absence à un rendez-vous médical, ce sera une prise de conscience des patients eux-mêmes qui permettra de réguler les planning serrés des médecins.

La seule contrainte à ces services réside en fait dans le public de ses logiciels : les médecins proches de la retraite et les personnes âgées n’ont pas été formé au numérique. Les générations futures n’auront certes pas ce problème.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *