La simulation du prêt relais

Par Mégane Réfineaud le 8 septembre 2016

On appelle communément le prêt relais : le crédit in-fine ou le crédit-pont en Belgique. Il est contracté par des personnes souhaitant acquérir un bien immobilier sans avoir revendu leur ancienne habitation. Quel est le meilleur moyen de connaître le montant auquel vous pouvez prétendre : en faisant une simulation du prêt relais.


L’accès et le bon usage du prêt relais

Vous avez l’opportunité d’acquérir le logement de vos rêves (vous rapprochant de votre lieu de travail ou plus spacieux) mais vous manquez de fonds ?

Dans l’attente d’un acheteur de votre ancien appartement, un crédit « de transition » peut vous être accordé pour une période maximale de deux ans. Le prêt relais ou les fonds avancés par l’établissement prêteur peuvent alors être considérés comme un acompte du nouveau crédit immobilier. Vous éviterez deux remboursements simultanés.

Les modalités d’obtention du crédit relais concernent : vos rentrées d’argent, le taux d’endettement et la capacité de remboursement. Comme pour un prêt immobilier classique, on vous demandera les justificatifs s’y afférant, soit :

 

  1. Les sources de revenus ;
  2. Les charges et autres crédits en cours ;
  3. Les pièces administratives concernant le bien immobilier et votre état civil ;

Les banques veillent à ce que leurs clients se retrouvent avec un taux d’endettement inférieur ou égal à 33%. Toutefois, ils acceptent que durant la période de transition, il atteigne un taux de 38 %.

Le calcul du prêt relais

 

Il s’agira d’évaluer l’appartement que vous souhaitez vendre et d’en soustraire le capital restant dû. Après la vente du bien, il devra rester suffisamment de fonds pour :

 

  • les mensualités du capital restant dû
  • le paiement des frais de notaire, ceux accessoires et ceux relatifs à un remboursement anticipé
  • une avance suffisante sur le nouveau crédit immobilier

 

En général, le prêt relais comporte une marge de sécurité pour les banques. Elles n’accordent qu’au maximum 70 % de la valeur du bien. Elles prévoient une revente inférieure au montant prévu ou le cas de non vente du bien.

Bien choisir votre organisme de prêt relais

 

Plusieurs options s’offrent, à ceux qui veulent souscrire un prêt relais et ceux qui veulent le meilleur taux (TAEG), en s’adressant à :

 

–              Un professionnel en crédit immobilier, tel un courtier, connaissant parfaitement le milieu

–              Les banques pour leurs offres intéressantes

–              Les organismes de prêt, plus souples dans leurs conditions, mais avec des plans de financement moins avantageux

 

La meilleure façon, d’obtenir un prêt relais adapté à vos besoins et à vos moyens, passe par : la simulation prêt relais et la comparaison des offres en ligne en remplissant leurs questionnaires.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *