Soins et beauté : et si vous ouvriez votre premier bar à ongles ?

Par Arnaud Narivelo le 23 juillet 2019
bar à ongles

Ça y est, vous venez d’achever votre formation en onglerie, manucure et pédicure. D’ailleurs, vous venez de recevoir votre diplôme attestant que vous avez suivi le parcours du début jusqu’à la fin et que vous détenez toutes les compétences nécessaires. Pour vous, la prochaine étape consiste maintenant à réaliser un rêve qui vous trotte dans la tête depuis un certain temps : ouvrir votre premier bar à ongles. Le nail bar est un concept de beauté très en vogue actuellement. Mais pour vous permettre de lancer aisément votre entreprise et vous démarquer rapidement dans le secteur, il vous faudra adopter quelques bonnes pratiques. On vous livre quelques secrets dans cet article.

L’étude de marché : une étape essentielle

Il est toujours important de bien connaître le marché quand on décide de se lancer dans une aventure entrepreneuriale. Cette étape est cruciale, car elle vous aidera à mieux évaluer les tendances du secteur et la potentialité de votre projet, et donc de mettre en place une stratégie de lancement optimale. L’identification des besoins matériels de la future entreprise fait partie des points majeurs à prendre en considération dans le cadre d’une étude de marché. Dans le cas de la création d’un institut de beauté ou d’un bar à ongles, l’objectif est de connaître précisément la façon dont la structure va se fournir en équipements ainsi qu’en produits et en soins divers.

La première astuce que l’on vous suggère dans cet article est de dénicher, dès le départ, un partenaire spécialisé afin de mieux vous accompagner dans votre activité. Vous pourrez par exemple vous tourner vers un fournisseur grossiste ESSIE qui peut vous recommander des produits et accessoires de bonne qualité provenant de fabricants de renom. En effet, avec une enseigne experte comme partenaire, votre salon à ongles bénéficiera déjà d’une belle notoriété dès le début. Qui plus est, ce genre de structure dispose généralement d’une large gamme de références qui vous permettra de proposer des services et des soins spécifiques (prothésiste ongulaire, manucure et pédicure modernes ou autres).

Et puis, il y a aussi l’avantage du prix. En choisissant de travailler avec ce type de société, vous avez la possibilité d’optimiser le rapport qualité-prix de vos soins avec des produits plus adaptés à vos besoins. Il convient aussi de noter qu’une collaboration avec un grossiste de marques vous évitera certaines contraintes financières, notamment le choix d’un investissement produit lourd au démarrage, l’obligation de stock, ou encore l’atteinte d’un objectif mensuel.

Se faire connaître sur la toile : un bon moyen de se lancer

Pour vous faire connaître rapidement sur le marché, il vous faudra faire de la publicité. Dans cet article, on vous propose d’exploiter la puissance du web afin de vous faire un nom dans votre secteur. Les réseaux sociaux constituent actuellement un levier marketing efficace. Mais vous pouvez également booster votre activité en proposant vos services via un site dédié ou une application. Et pour mieux vous lancer, vous pouvez profiter de votre présence sur la toile pour développer de nouvelles offres (pack mariage, offres promos en partenariats avec des marques en ligne et autres).

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *