Système de chauffage : cheminée à foyer ouvert ou fermé ?

Par Sabrina Joly le 30 juillet 2018

Diverses solutions de chauffage s’offrent à vous pour pouvoir profiter d’une chaleur enveloppante en hiver. Si les appareils de chauffage au bois modernes sont de plus en plus prisés, la cheminée traditionnelle n’a toujours pas perdu sa popularité. Pour vous aider à trouver le dispositif de chauffage qui vous convient, découvrez ici les plus et les moins des cheminées traditionnelles à foyer ouvert et des cheminées à foyer fermé.

La cheminée traditionnelle à foyer ouvert

La cheminée à foyer ouvert émet de la chaleur grâce à la combustion du bois. Les raisons pour lesquelles de nombreuses familles optent encore pour cette solution de chauffage, c’est son charme authentique et l’ambiance qu’elle procure. Elle permet de profiter, sans barrière, de la danse et du crépitement des flammes d’un feu de bois. Côté esthétique, elle s’intègre aussi bien dans un décor rustique que dans un décor design. Elle peut être placée au centre, en angle, ou intégrée à un mur, en fonction de l’aménagement de votre pièce.

Mais bien qu’elle soit plus économique que le gaz et l’électricité, elle présente de nombreux inconvénients. Elle consomme plus de bois que d’autres dispositifs de chauffage à cause de la chaleur qui s’échappe plus librement. De plus, lorsque le feu s’éteint, le conduit de la cheminée laisse entrée l’air froid.

En termes de performance, le rendement dépasse très rarement les 20 %. La cheminée à foyer ouvert ne permet pas une combustion complète du bois. Lorsque le combustible brûle, il rejette des particules fines (monoxyde de carbone…) qui ont des effets très toxiques. Il engendre également plus de cendres et de suies. Ce modèle traditionnel est donc polluant et salissant.

Avec la cheminée à foyer ouvert, les risques de projections sont aussi élevés. Il est important d’être très attentif, surtout avec les enfants, si vous optez pour ce système de chauffage.

En quelques mots, outre pour son côté rustique et convivial, la cheminée à foyer ouvert n’est pas une option très avantageuse. Ces nombreuses raisons font que son utilisation est interdite à Paris et en Île de France.

La cheminée à foyer fermé

Contrairement à une cheminée traditionnelle, la cheminée à foyer fermé est équipée d’une porte ou d’une vitre de protection. Elle permet de chauffer jusqu’à 7 fois plus qu’une cheminée à foyer ouvert et son rendement peut atteindre les 85 %. Elle consomme aussi moins de combustible. Si vous choisissez cette solution de chauffage, vous êtes éligible au crédit d’impôt.

L’utilisation de la cheminée à foyer fermé optimise aussi votre sécurité. Ni des braises et ni des morceaux incandescents ne seront projetés dans la pièce en cas de crépitement. Pour profiter du spectacle authentique du feu à l’intérieur, vous pouvez toujours ouvrir sa porte.

Mais sachez que la mise en place d’une cheminée à foyer fermé engendre des travaux conséquents. Elle requiert la pose d’un tube métallique dans le conduit pour l’évacuation des gaz de combustion. La cheminée doit donc être entretenue régulièrement et l’intervention d’un professionnel pour le ramonage est vivement conseillée. Le ramonage est d’ailleurs une opération obligatoire qui doit être effectuée au moins une fois par an pour l’entretien de tout modèle de cheminée. (Voir aussi : Service de ramonage dans le var)

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *