Quel système d’encaissement choisir pour son commerce

Par Simon Plesk le 16 février 2016

Le commerce en ligne

Si vous possédez une boutique en ligne, de nombreuses solutions s'offrent à vous. Les banques et certains prestataires comme Payzen proposent des forfaits mensuelles avec un coût fixe et un nombre de transactions important sans commission supplémentaires. Sinon, vous pouvez utiliser des services tel que Paypal qui prélèvent une commission sur chaque transaction. Sinon, si vous n'avez pas beaucoup de transactions et que vous vendez par téléphone, vous pouvez faire des ventes à distance (VAD) avec un terminal de paiement.


Les terminaux de paiement, une solution sécurisée

Pour lire les cartes bancaires sur votre point de vente, il faut un terminal de paiement. Si vous possédez une caisse, il suffit parfois de relier un clavier client permettant l’insertion carte. La majorité des caisses enregistreuses récentes le permet. Sinon, il faut un terminal de paiement avec l’application CB homologué par le Groupement d’Intérêt Economique carte bancaire. On trouve en France principalement deux marques: Ingenico et Verifone. Ingenico est un constructeur français, connu principalement pour ses terminaux de paiement EFT930 et aujourd’hui le ICT250. Verifone est arrivé plus tard sur le marché européen mais propose également des produits de qualité à prix attractif.
Pour utiliser un terminal de paiement, il suffit d’obtenir une carte de domiciliation avec votre banque et de le paramétrer. La plupart des boutiques offre le paramétrage du terminal. Ensuite, il faut prendre un abonnement spécifique selon le mode de transmission choisis (abonnement nécessaire pour l’IP et le GPRS).

Les mPOS, une solution économique

Une nouvelle solution d’encaissement est apparue ces dernières années : les mPOS.
Ce sont des petits accessoires qui se branchent sur votre ipad ou votre smartphone et qui permettent, avec l’installation d’un logiciel, de lire les cartes bancaires.

De nombreuses sociétés et banques proposent désormais cette solution. Elle permet de pouvoir accepter les cartes avec un investissement raisonnable (inférieur à 100 euros). Par contre, des commissions variables sont prélevées sur chaque paiement. C’est donc une solution valable uniquement si vous réalisez très peu de transactions chaque mois.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *