Tesla : une nouvelle centrale énergétique virtuelle en Australie en vue


Accueil > Internet, informatique et high-tech

Tesla : une nouvelle centrale énergétique virtuelle en Australie en vue

Yasmine Lacroix - le 13 février 2018 - 0 commentaires

Encore une fois, Tesla vient de prouver que ses activités ne se cantonnent pas à la construction de voitures électriques sportives ou de luxe. En partenariat avec le gouvernement australien, il va déployer une centrale énergétique virtuelle en Australie-Méridionale, devant équiper plus de 50 000 foyers.

Une centrale énergétique virtuelle by Tesla en Australie du Sud

Apparemment, le constructeur automobile détient plus d’une corde à son arc. Après la mise en place en moins de 100 jours et l’utilisation pour la première fois, avec succès, d’une ferme de batterie en Australie, voilà qu’il remet ça.

Le nouveau projet vient d’être dévoilé par le Premier ministre d’Australie-Méridionale, Jay Weatherill lui-même. Il s’agit de la fourniture, par Tesla, de panneaux solaires d’une capacité de 5 kW et de batteries Powerwall2 à 50 000 ménages australiens environ dont 1 100 logements sociaux en bénéficiant les premiers.

Une diminution de 30 % des factures énergétiques

Cette immense centrale énergétique virtuelle reliera entre elles les maisons, permettant ensuite de commercialiser le surplus de production d’électricité sauvegardé dans des batteries. Selon l’estimation du gouvernement concerné, tout le dispositif devra être installé et opérationnel dans 4 ans environs. L’objectif est de diminuer jusqu’à 30 % la consommation énergétique des foyers participant au projet.

Les énergies renouvelables sont vraiment un secteur en pleine croissance. De plus, celui-ci ne manque pas d’imagination. On se rappelle des ballons photovoltaïques Zéphyr Solar par exemple.

Une subvention de 2 millions de dollars australiens

En gros, ce partenariat vise la totalité des ménages de l’Australie-Méridionale, car leur permettant de baisser leur facture d’électricité. Une subvention de 2 millions de dollars australiens, soit 1, 6 millions de dollars américains va être débloquée par le gouvernement australien pour sa réalisation. S’y ajouteront un prêt australien de 23, 8 millions de dollars américains obtenus du Fonds de technologie renouvelable de l’Etat. Dans une région où près des 50 % des besoins en électricité des ménages proviennent des parcs éoliens, le projet fournira sans aucun doute rapidement des résultats prometteurs.







Vous avez aimé cet article, recommandez-le à votre réseau :



about the author

Laisser un commentaire