Tout le monde peut-il acheter une carabine à plomb ?

Par Yasmine Lacroix le 19 avril 2018

La carabine à plomb, tel qu’on en trouve sur le site Maxiprotec.fr, constitue une arme très répandue et peut effrayer rien que par son évocation. Nous revenons sur les questions les plus fréquentes que l’on peut se poser à ce sujet.

Qu’est-ce qu’une carabine à plomb ?

La carabine à plomb entre dans la grande catégorie des armes à air comprimé. Que le canon soit court (revolvers, pistolets) ou long (carabines, fusils), le principe reste le même : la munition (ou projectile) est propulsée à travers le canon par la détente d’un gaz comprimé. En effet, un gaz comprimé occupe moins de place. Quand on le détend, il se libère violemment dans la chambre (le canon) et permet l’éjection à plus ou moins grande vitesse du projectile inséré dedans. La détonation qu’on entend correspond à ce gaz qui se détend.

On distingue deux grandes sortes d’armes à air comprimé :

Les carabines à ressort et air pré-comprimé

Le système le plus répandu et le plus courant est l’arme à ressort. Le piston, actionné par un ressort, comprime l’air. C’est l’armement. Ensuite, on appuie sur la détente, le piston est relâché, lui-même actionne le gaz qui projette la munition. Dans ce cas, le gaz et le projectile sont placés dans la même chambre.

Pour éviter l’action de levier, il existe des systèmes à air pré-comprimé. Le ressort est remplacé par une chambre de compression placée en amont de la chambre contenant le projectile. Lors de l’action sur la détente, une soupape envoie le gaz dans le canon.

Les carabines à cartouche de CO2

Certains fusils à plomb utilisent une cartouche de CO2 liquide. Ils n’ont ni ressort, ni piston, ni levier. Jetable ou rechargeable, la cartouche de CO2 s’insère dans un emplacement spécifique. On l’arme une fois (on perce la cartouche), libérant le gaz. Ce système permet de tirer plusieurs coups sans réarmer.

Tableau comparatif

Voici un tableau comparatif des fusils à plomb existants :

Type de fusilAvantagesInconvénients
À ressort et air pré-compriméPuissance de 8 à 50 joules

Puissance continue

Plus précis : tir sportif

Réarmement à chaque coup

Plus lent

À cartouche de CO2Plusieurs coups sans recharger

Plus rapide

Réplique d’armes réelles, donc plus « fun »

Puissance de 4 joules

Puissance régressive au fur-et-à-mesure que la cartouche se vide

Moins précis : tir de loisir

Les munitions

Les munitions de ces armes sont appelées des « plombs ». À l’origine en plomb, on les trouve aussi aujourd’hui en plastique avec une tête d’aluminium. Voici les deux calibres les plus courants :

  • Calibre 4,5 mm : le plus répandu, permettant des tirs de 20 à 30 mètres de distance pour une pratique de loisir
  • Calibre 5,5 mm : plus puissant, distance de 50 à 100 mètres, puissance 30 à 50 joules, permis ou licence obligatoire

Que dit la loi ?

La carabine à plomb est une arme de catégorie C ou D. Il faut obligatoirement être majeur pour en détenir une. On distingue là encore deux cas :

  • La puissance est inférieure ou égale à 20 joules : une simple pièce d’identité suffit
  • La puissance est supérieure à 20 joules : un permis de chasse ou une licence de tir est obligatoire.

NB : les armes de moins de 2 joules sont des « airsofts ». Au-delà de 2 joules, c’est une arme de catégorie C.

Pour quels usages ?

Ce type d’arme est réservée à la pratique de loisir : tir sur des boites de conserve, tir sportif dans des centres de tir spécialisés. En principe, on a le droit de tirer dans son jardin, en respectant des règles de sécurité : éloigner les enfants et les animaux, ne pas viser les personnes, viser les murs et les talus. En aucun cas on ne tirera sur une haie ! Car la munition peut traverser et on ne sait pas ce qu’il y a derrière.

Est-ce dangereux ?

La carabine à plomb n’est pas considéré comme dangereux si on a respecté les consignes de sécurité précédentes. Ce type d’arme ne peut pas tuer un être humain ni un gros animal, tout juste de petits oiseaux. Certains accidents sont à déplorer sur l’Homme mais ils restent rares.

En conclusion : n’importe qui peut acheter une carabine à plomb, du moment qu’il a plus de 18 ans et que l’arme en question fait moins de 20 joules. Cette arme peu puissante n’est pas dangereuse si elle est bien utilisée.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *