Tout sur l’Initial Coin Offering

Par Yasmine Lacroix le 2 avril 2018
Initial Coin Offering

Vous avez un projet lié à la Blockchain ? Vous souhaitez le financer et vous avez pensé à l’Initial Coin Offering ? Certes, l’Initial Coin Offering est la nouvelle mode quand il est question de levées de fonds. Elles deviennent de plus en plus nombreuses et permettent de gagner des sommes considérables. Selon un rapport, l’investissement en ICO dans les six premiers mois de l’année 2017 s’élève à 1,2 milliard de dollars, ce qui a rapporté des recettes importantes. Mais savez-vous réellement ce qu’est une ICO ? Quels sont ses avantages ? Découvrez les réponses à ces questions dans les quelques lignes qui suivent.

L’Initial Coin Offering, une méthode pour lever des fonds en monnaies cryptées

L’acronyme de Initial Coin Offering est ICO. Ce terme anglo-saxon vient de l’expression Initial Public Offering, désignant une introduction en Bourse. L’ICO est encore appelée « crowdsale ». Cette technique consiste à lever des fonds en monnaies numériques, à l’instar du Bitcoin, la monnaie cryptée la plus populaire. Quand une société décide de lancer son ICO, il doit d’abord émettre des actifs numériques. Durant la phase de démarrage d’un projet, ces jetons numériques seront échangés contre des devises virtuelles. C’est ainsi que le particulier possédant ces actifs aura la possibilité d’investir dans le projet à la base de l’ICO. Il faut noter que les jetons ne sont pas l’équivalent d’une action dans une entreprise. Avoir des tokens signifie pouvoir pré-payer le produit qui sera développé. Mais pourquoi avoir recours à l’ICO quand on  la possibilité d’utiliser les méthodes de levées de fonds traditionnelles ?

Les avantages de l’Initial Coin Offering

La réalisation d’une levée de fonds en ICO est très rapide et peut même surpasser le résultat attendu. En effet, la collecte se passe en ligne de sorte qu’il est possible pour un grand nombre de personnes d’y participer. Prenons pour exemple la start-up Filecoin. Cette dernière a réussi à lever 185 millions de dollars en moins d’une heure seulement, et atteint les 257 millions de dollars lorsque la première heure s’écoule. Quant à Brave, il a levé en 30 secondes une somme importante de 35 millions. Il faut noter que 80% des ICO ont atteint leur objectif entre les années 2014 et 2017.

Pour réussir son Initial Coin Offering, il faut élaborer minutieusement le White Paper, un rapport détaillé du projet parlant des aspects techniques du smart-contract. En outre, une communication en amont est nécessaire. Il est fortement conseillé de solliciter l’aide d’un avocat spécialisé dans l’accompagnement de startup. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *