Une agence de recouvrement dédiée aux pensions alimentaires impayées

Par Camille Lafranger le 8 juillet 2017

Lorsque le couple décide de se séparer alors que des enfants sont au centre de leurs attentions, une pension alimentaire est fixée. Cette dernière ne fait pas toujours l’objet d’un paiement, ce qui occasionne des désagréments de taille sur le long terme, d’où l’intérêt d’opter pour des solutions.

Un avocat vous épaule pour obtenir le paiement de la pension alimentaire

Ces versements sont essentiels pour les familles, ils permettent de subvenir aux besoins de chacun grâce à une certaine somme d’argent fixée en amont. Lorsque le quotidien est rythmé par les embûches, le paiement n’est pas toujours systématique. Un avocat prend donc en charge la pension alimentaire pour qu’elle soit réglée en temps et en heure selon le calendrier défini. Les hommes de loi ont les moyens d’engager des poursuites lorsque la situation le permet.

Une agence s’occupe désormais d’obtenir le paiement sur deux ans

Le contexte est tellement préoccupant qu’il a été décidé de développer une agence de recouvrement. Elle s’occupe uniquement de ces pensions alimentaires qui ne sont pas réglées au conjoint. L’aide apportée dans la plupart des cas aux femmes est bénéfique et surtout essentielle, car le sentiment d’être soutenu est important surtout lorsque la situation est difficile à supporter. L’intervention est rapide, mais c’est surtout le caractère rétroactif qui est intéressant pour ces familles. Les montants dus pendant deux ans seront réclamés par ces spécialistes du droit. Une procédure est donc enclenchée notamment pour comprendre les raisons de ce non-paiement.

Pour une entente à l’amiable, c’est le juge qui sera mandaté dans cette affaire

Un échéancier peut être proposé pour que la situation ne soit plus aussi problématique. L’agence de recouvrement a le pouvoir de saisir la pension alimentaire directement sur le salaire du conjoint en faute. Pour jouir des avantages de cette méthode, vous devrez dans un premier temps montrer le jugement qui a permis de fixer le montant. A contrario, si le paiement a fait l’objet d’une entente à l’amiable, il faudra impérativement passer par un juge. Le soutien d’un avocat sera donc indispensable dans cette affaire.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *