Vers quelle thérapie se tourner pour son bien être ?

Par Sabrina Joly le 28 novembre 2018

Métro-boulot-dodo ennuyant, rythme de travail éreintant, week-ends trop courts pour se sentir reposé. La vie de tous les jours est pour beaucoup une succession de moments de stress, de passages à vide et de fatigue. Quand les fins de semaine ne permettent plus de se ressourcer, mais de faire simplement les courses, il faut agir. Se reprendre en mains seul peut s’avérer difficile, une aide extérieure est alors nécessaire avant de tomber dans la spirale infernale de la déprime du lundi.

Les thérapies cognitives et comportementales

Ces thérapies qu’on appelle plus communément TCC vont toucher du doigt ce que pense et croit l’individu de lui-même. Ces croyances peuvent amener certains à la dépendance (alcool, drogue…) et d’autres à souffrir de Troubles Obsessionnels Compulsifs ou de phobies (agoraphobie, phobie sociale, etc.). Le rôle du thérapeute va être celui d’un enseignant de nouveaux comportements à adopter.

La relation patient/thérapeute sera alors très importante pour que le cheminement vers la guérison puisse se faire. Le patient devra se faire violence pour accepter de se mettre dans des situations inconfortables et trouver les solutions pour s’en sortir de lui-même.Cette acceptation demande énormément de confiance en son accompagnant. Le but est de progresser de manière stable et de reprendre de l’assurance.

Les thérapies psychocorporelles

Le travail de ce genre de thérapie s’appuie sur l’approche corporelle à travers des massages et de la relaxation. Cette méthode fait sortir de l’inconscient les maux de l’esprit provoquant des douleurs, des raidissements des muscles ou des tics. Les émotions refoulées peuvent effectivement se faire ressentir corporellement.

La simple pratique du yoga arrive parfois à améliorer le mal-être de la personne, mais il est conseillé de se rapprocher d’un professionnel pour s’assurer de l’ampleur de l’affection. Le langage ne sera donc pas oral mais corporel. Comprenez que durant une séance de relaxation, de méditation ou encore de massage, les maux qui vous viendront seront notés par écrit par le thérapeute. Le fait de vous détendre vous amène à vous ouvrir et à mettre des mots sur votre ressenti.

La Gestalt thérapie

La Gestalt thérapie fait partie de ces thérapies psychocorporelles. La réaction de votre corps, de votre psychisme ainsi que votre comportement font votre personnalité. Mais ils sont surtout les éléments clefs à passer au crible dans une Gestalt thérapie.Cela permet une analyse complète de vous-même autant physiquement que psychologiquement.

Vous vous connaissez alors mieux et êtes en mesure de faire face aux blocages que vous rencontrez dans votre vie. Vous pouvez être amené lors d’une séance à jouer dans une réelle mise en scène pour contrer vos problèmes et tenter d’y remédier avec l’appui du Gestalt thérapeute. C’est une sorte « d’implication contrôlée » (Gonzague Masquetier, ex-directeur de l’école parisienne de Gestalt). Cette psychothérapie se fait autant en individuel qu’en couple, voire même en famille. Le praticien est tout à fait apte à suivre des enfants et à se déplacer au sein d’une société. Le panel de cette technique est large et touche à tout type de patient. Plus en savoir plus, visitez le site https://www.gestalt.fr/gestalt-therapie/

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *