Le drapeau espagnol : origine et signification

Par Matthieu Resaut le 27 novembre 2018

Le drapeau du Royaume d’Espagne a connu plusieurs versions, dont la première date de 1785, sous le règne de Charles III, ou Carlos III en espagnol. Ce drapeau, également appelé « Rojigualda” est formé de 3 bandes horizontales de couleur jaune et rouge. La largeur de la bande jaune située au milieu équivaut à la largeur des deux bandes rouges réunies qui, elles, sont placées de part et d’autre. La particularité de cette bande centrale réside dans le fait qu’elle contient les armoiries nationales représentant les différents Royaumes d’Espagne, ainsi que celles de la dynastie actuelle au pouvoir. Notons que depuis le 19 juin 2014, c’est Felipe VI de Bourbon qui règne en Espagne.

La signification du drapeau de l’Espagne

Certains ont affirmé que la couleur rouge du drapeau espagnol faisait référence au sang versé lors des différentes batailles menées par l’Espagne et que la couleur jaune symbolisait les richesses obtenues grâce aux diverses conquêtes espagnoles.

Cependant, la signification officielle se révèle être tout autre. Les couleurs servaient surtout à différencier le drapeau espagnol des autres drapeaux, afin d’éviter la répétition des accidents maritimes que l’Espagne a connus au cours du XVIIIe siècle.

Quant aux symboles sur le drapeau de l’Espagne, les deux colonnes latérales encerclant le bouclier avec la devise « PLUS ULTRA » font référence aux colonnes d’Hercule (détroit de Gibraltar pour les Grecs anciens). La couronne qui surplombe le bouclier symbolise la monarchie. Les armoiries situées au centre du drapeau sont divisées en six parties distinctes, qui représentent les royaumes historiques et la dynastie régnante :

  • Le royaume de Castille en haut à gauche (château d’or)
  • Le royaume de León en haut à droite (le lion sur fond blanc)
  • Le royaume d’Aragon en bas à gauche (les rayures rouges)
  • Le royaume de Navarre (chaîne d’or avec une émeraude)
  • Le royaume de Grenade (grenade avec ses deux feuilles vertes)
  • L’héritage des Bourbon, qui règnent depuis Philippe V (les fleurs de lys au centre)

Origine du drapeau espagnol

Il a fallu attendre le règne d’Isabelle II pour que le drapeau espagnol, avec les couleurs et les motifs que nous lui connaissons, soit déclaré drapeau espagnol officiel. Pourtant, comme nous l’avons précisé dans notre introduction, ses origines sont bien plus anciennes. Pour les retrouver, il faut remonter jusqu’au règne de Carlos III.

Au XVIIIe siècle régnaient différentes familles de Bourbon : en France, en Espagne et en Italie. Elles arboraient toutes des pavillons sur fond blanc avec un bouclier comme seul élément différenciateur.

En conséquence, les drapeaux étaient source de confusion, surtout sur de longues distances. C’est la raison pour laquelle en 1785, la flotte anglaise s’est attaquée à deux navires espagnols alliés, les prenant pour des bateaux ennemis français. Cet incident dramatique a provoqué un véritable esclandre à l’époque. À tel point que Carlos III (roi d’Espagne de l’époque) convoqua son ministre des armées pour modifier le drapeau espagnol.

Après la présentation de plusieurs versions, le roi porta son choix sur des couleurs vives et facilement reconnaissables de loin. Carlos III décida en plus de doubler la largeur de la bande jaune centrale pour gagner encore en visibilité. L’arrêté royal du 28 mai 1785 rend l’utilisation de ce drapeau obligatoire sur les navires espagnols. Au départ exclusivement utilisée pour les affaires maritimes, son utilisation s’étendra quelques années plus tard à toutes les armées ibériques.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *