Les pratiques qui énervent les motards

Par Sébastien Millet le 26 mars 2015

La grogne des automobilistes et les comportements de certains d’entre eux contre les motards fait souvent couler beaucoup d’encre. Et pourtant, les motards ont également bien des choses à reprocher aux automobilistes, dont le manque de considération à leur égard est parfois sidérant. Et si l’on parlait alors de ces pratiques qui énervent les motards ?


Les dépassements soudains

Les motards sont unanimes : s’ils roulent vite, c’est pour gagner en stabilité mais aussi pour éviter de se faire doubler disgracieusement par un automobiliste inconscient. Tout comme les conducteurs de voitures ou de tout autre véhicule, les motards n’apprécient pas qu’on les double de manière très soudaine, sans les avoir avertis par un coup de klaxon ou un appel de phares (quoique certains motards soient aussi maîtres dans cette discipline).
Il faut savoir en effet que lorsqu’un motard est pris par surprise pendant qu’une voiture le double, il est possible qu’il perde le contrôle de sa moto (surprise, vent latéral, etc.). A une allure élevée cela peut être très dangereux et causer un accident.

Les voitures lentes sur la file de gauche

Parfois, on trouve des automobilistes réellement inconscients sur l’autoroute : roulant à faible allure, ils restent sur la voie de gauche alors que les motos et les autres voitures voudraient bien passer et rouler à une allure plus adaptée à ce type de routes. Lorsqu’ils aperçoivent des voitures de ce type, les motards ont tendance à s’énerver dans la mesure où pour dépasser, ils sont contraints de passer sur la file de droite, ce qui est contre-indiqué.

Désormais, sachez que si un motard vous dépasse par la voie de droite, ce n’est pas forcément parce que c’est un fou dangereux, vous devriez sans doute jeter un œil à votre compteur de vitesse, et vérifiez que vous êtes bien sur la file qui convient à votre allure.

Les automobilistes désagréables

Une partie des automobilistes ont horreur des motards, et cela peut être réciproque. Toutefois, comme le rappellent souvent les équipes de la Centrale du Casque, les automobilistes doivent savoir qu’il ne faut pas mettre les motards dans le même sac : comme dans tous les domaines, il y en a des corrects, et des moins corrects. Les préjugés autour d’un motard sont donc nombreux : ils ne respectent pas le code de la route, ils sont peu sociables, etc. Souvent, ce sont ces préjugés qui poussent les automobilistes à être désagréables sur la route.

Lorsqu’ils se retrouvent derrière une moto, ils se mettent à klaxonner comme si les motards n’étaient pas en droit de rouler sur la voie publique. Et pourtant, c’est en toute légitimité qu’ils roulent comme ils le souhaitent tant qu’ils n’enfreignent pas la loi. Si vous vous faites doubler par une moto, ne vous énervez pas pour autant, celui qui la conduit en a tout à fait le droit s’il le fait selon les règles de l’art à savoir signal, clignotant, dépassement et rabattement.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *