5 conseils pour les entrepreneurs

Par Bernard Billot-Lefebvre le 22 février 2020
entrepreneur

L’entrepreneuriat est aujourd’hui le modèle de développement professionnel le plus dynamique et le plus attractif. La « start-up nation », cette idéologie pensée et voulue par nos dirigeants politiques, est en train de prendre racine dans notre société, où l’initiative individuelle remplace peu à peu les antiques et rigides structures collectives. Si elle est parfois décriée pour son modèle basé sur l’investissement personnel des individus, elle n’en reste pas moins la garante d’une liberté humaine fondamentale : la possibilité de mettre en pratique ses idées et de les proposer à nos concitoyens.

Pourtant, certains hésitent encore à se lancer dans l’aventure. Malgré les simplifications des tâches administratives et les différentes aides proposées par l’État, d’aucuns pensent encore que l’entreprise est une initiative à risque. Proposer une idée et s’investir dans sa réalisation demande en effet du temps, de l’énergie et de l’abnégation. Voici donc 5 conseils pour les entrepreneurs qui ont décidé de franchir le cap de leurs peurs primales pour atteindre leurs objectifs.

Le meilleur des conseils pour les entrepreneurs ? La passion !

La plupart des entrepreneurs du monde entier se sont lancé avec seulement une idée en tête. Sans soutien financier d’importance et parfois à contre-courant des idées mainstream, certains ont vu leur projet réussir tandis que d’autres n’ont pu aller au bout de leurs rêves. Entre les premiers et les seconds, la différence se situe bien souvent dans la passion qui les animait.

En effet, il est difficile de porter une idée si l’on est pas convaincu pleinement de sa pertinence. Ainsi, un bon projet devrait toujours être sous-tendu par une petite flamme qui confine à la foi. Entreprendre sans croire risquerait bien de vous limiter dans vos choix et dans vos possibilités. Voici donc le meilleur des conseils pour les entrepreneurs : soyez fanatique !

Patience et persévérance, des vertus cardinales au travail

Si vous êtes détenteur d’une idée répondant à un problème spécifique et que vous êtes convaincu de la possibilité pour votre projet de faire son trou, il ne vous reste plus qu’à travailler à la diffusion de votre idée. Pour cela, la patience sera votre meilleure allié, car en entrepreneuriat comme en amour, persévérance est mère de réussite ! Les tâches administratives rébarbatives, premier rempart à l’entrepreneuriat, comme l’inscription au répertoire des métiers, la facturation ou encore l’obtention d’un kbis en ligne sont souvent plus simples que l’on ne pense, alors ne vous découragez pas !

La constance est un des conseils pour les entrepreneurs les plus basiques qui soient. Et bien souvent, ceux qui ont abandonné lui opposent toute une batterie de difficultés, apparemment insurmontables, qui ont mené à la fin prématurée d’un projet. Loin de peindre un portrait idyllique de l’entreprise, nous soutenons tout de même l’idée que savoir s’entêter est toujours source de profit. Les entreprises échouent parfois, mais les hommes jamais ! En témoigne les histoires personnelles des plus grands, qui ont bien souvent fait face à de multiples contretemps avant d’obtenir ce qu’ils cherchaient.

conseils entrepreneurs

Savoir s’entourer des meilleurs pour parfaire votre projet professionnel

Autre aspect inhérent à la culture d’entreprise : le travail d’équipe. Contrairement aux idées reçues, l’entrepreneur en réussite n’est pas un homme ou une femme qui sait tout faire mais plutôt un visionnaire qui sait s’entourer des meilleurs talents. Ici, l’humilité est une qualité essentielle car elle permet de s’observer avec un œil neutre et de reconnaître ses lacunes.

Warren Buffet a dit que pour réussir, il fallait « côtoyer des gens meilleurs que vous ». Cette petite phrase résume tout l’état d’esprit de la réussite, où la délégation des tâches pour lesquelles vous n’êtes pas compétent vous permet d’enrichir vos capacités d’action tout en vous permettant de vous concentrer sur votre savoir-faire spécifique, quel qu’il soit. Sachez donc vous entourer des meilleurs en leur domaine !

Affinez votre culture d’entreprise

Une fois votre équipe recrutée, il faut s’attacher à lui offrir un environnement propice pour s’épanouir. Cette phase comporte plusieurs volets. Le choix du siège social et de l’ambiance des lieux est évidemment important mais il est souvent financièrement hors de portée des entrepreneurs des premiers temps. Pour souder vos équipes, attachez-vous donc d’abord à créer votre propre culture d’entreprise spécifique.

L’idée est ici de formuler et de faire partager votre propre vision du travail d’équipe. Faire émerger des valeurs et les rappeler à vos collaborateurs permet de susciter l’adhésion du groupe en leur donnant un fil conducteur sur lequel s’appuyer. En outre, l’implication des dirigeants est un vecteur de transparence, généralement apprécié des employés, qui profitent de cet élan venu d’en haut pour étayer leur propre motivation.

L’évolution des pratiques managériales, un indispensable

Enfin, parmi les conseils aux entrepreneurs les plus pertinents, on ne saurait oublier la flexibilité et la réactivité des équipes managériales. Véritable locomotive de l’entreprise, ce pool d’individualités doit toujours être parmi les éléments les plus à l’écoute, afin de connaître en permanence l’état émotionnel de chacun, les aspirations diverses et les conflits internes qui peuvent en découler.

Ainsi, de nouveaux outils ont émergé pour permettre aux managers d’agir avec subtilité sur l’humeur et la motivation des collaborateurs. Sachez leur laisser un espace de créativité pour mieux les stimuler et offrez leur régulièrement l’occasion de s’exprimer. A travers des réunions rétrospectives, l’organisation de team-building ou l’optimisation du lieu de travail, vous faciliterez le développement du sentiment d’appartenance à une grande famille, préalable indispensable à l’implication de chacun dans votre projet entrepreneurial !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *