À la découverte des carrières du marbre d’Arudy

Par Simon Plesk le 9 décembre 2015

Dans le Béarn, il existe une merveille peu connue, mais qui fait partie parfaitement du patrimoine local de la France. Il s’agit d’une merveille inéluctable que la nature a bien voulu mettre à la disposition de l’homme. Sa nature est un matériau et sa région d’origine est lourde de sens. On parle bien évidemment du marbre d’Arudy. Exploité dans les carrières situées au Béarn, cette pierre de marbre est un minéral célèbre depuis 1929 et qui a réussi à employer et à nourrir des centaines d’hommes. Aujourd’hui, cette pierre marbrière d’Arudy qui était produite dans plus d’une trentaine de carrières vers les années 50 ne compte plus que trois sites de production.


Une pierre marbrière particulière

Les carrières du marbre d’Arudy qui ne sont plus que trois demeurent le lieu d’exploitation de cette pierre si spéciale. En effet, elle a la particularité d’avoir une couleur grise aux différentes textures avec une densification intense. En outre, cette pierre marbrière d’Arudy est résistance et très solide au point que le gel n’a aucun effet sur elle. Ce type de marbre de la vallée d’Ossau est issu d’une roche calcaire métamorphique et dispose d’une couleur qui peut prendre le gris bleuté ou le polychrome. Le marbre d’Arudy a servi à de nombreuses constructions et profite notamment d’une célèbre notoriété internationale.

Une utilisation grandiose

Si la plupart des habitants de Béarn ne connaissent pas ce type de marbre, il faut savoir que cette pierre marbrière a connu de grandes exportations vers l’Asie au point de servir dans la construction d’une grande enseigne de Tokyo. Mais aussi, elle est le véritable point commun entre le centre-ville de Pau et le Mandarin Oriental de Paris. Cette pierre entre aussi dans la construction ou la rénovation de célèbres édifices comme pour le nouveau pavage de la grotte de Lourdes ainsi que pour celui de la rue piétonne du maréchal Joffre à Pau. Ces nombreuses utilisations entrent ainsi dans les domaines de la voirie, de la décoration ou des équipements de cuisine comme le plan de travail en marbre.

Un marbre méconnu, mais …

Malgré tout son utilité et même son usage comme un plan de travail en marbre très résistant, cette pierre marbrière est inconnu localement malgré sa belle notoriété internationale. En effet, cela est dû au fait que les lois du marché placent cette pierre à un certain standing et donc à un certain prix par rapport aux autres pierres et minéraux. Ainsi, nombreuses sont les personnes qui optent pour les marbres moins chers. Seulement, dorénavant une grande dynamique de revalorisation du patrimoine locale est en cours et le pavillon d’architecture de Pau est d’ailleurs en train de faire des efforts allant dans le sens de faire connaitre le marbre d’Arudy.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *