Améliorer sa culture générale pour réussir un examen d’admission

Par Marc Vilmartz le 24 août 2017
groupe de jeunes en train d'améliorer leur culture générale

L’examen d’admission est une étape obligatoire pour pouvoir intégrer les grandes écoles ou la fonction publique. Selon l’établissement, les épreuves sont plus ou moins spécialisées. Mais, certaines ne le sont pas et évaluent simplement le niveau de la culture générale du candidat. Il est pourtant difficile pour une personne d’appréhender les questions qui lui seront posées. La seule manière de réussir les concours est de se préparer en amont.

Se préparer aux épreuves

Face au nombre important des candidatures reçues, les établissements doivent procéder à la sélection la plus juste. La tenue des tests va les aider dans leurs choix. Ainsi, préparer efficacement les examens ne se limite pas à réviser les matières académiques, on doit également maitriser d’autres sujets.
Améliorer sa culture générale permet de se donner les meilleures chances de réussir. L’essentiel de ce travail reste une curiosité saine et une ouverture d’esprit. Pour être cultivé, il faut être au courant des faits d’actualité en se rapportant sur divers domaines tels que l’économie, la finance, l’histoire ou l’art contemporain. De cette manière, la personne acquerra de la maturité autant au niveau académique que professionnel et personnel. Toutes ces informations cumulées constitueront alors la base sur la quelle elle va se positionner. La culture générale lui permettra également de répondre d’une manière objective et pertinente aux questions posées lors des examens.

Consolider les acquis

Chacun dispose déjà d’une culture générale plus ou moins solide. C’est ce qui permet à une personne de briller en société, que ce soit dans le milieu académique ou professionnel. Mais en vue de passer des examens, il devient important de la renforcer.
Pour mémoriser l’essentiel, procéder avec pragmatisme et méthodologie est la clé de la réussite. Le domaine étudié étant vague, il faut alors le délimiter pour ne pas tomber dans le superflu. Il est donc indispensable d’organiser les thèmes afin de se concentrer uniquement sur les sujets essentiels.
L’histoire, le droit, l’économie ou la géopolitique font par exemple partie des fondamentaux. Par ailleurs, apprendre les informations par cœur, plutôt que de privilégier la bonne compréhension des grandes lignes. Les tests de QCM et les exercices ciblés se rapportant sur divers domaines permettront ensuite d’évaluer son niveau de culture générale. Certaines plateformes comme , présentent ces instruments d’appui, afin d’aider les candidats à mieux s’entrainer avant les examens.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *