Les bases de la réussite des restaurateurs

Par Rodolphe Bertranne le 22 février 2017

Mettre toutes les chances de son côté

On ne parlerait pas de méthodes infaillibles, mais il existe des bases essentielles dans le succès d’une entreprise. On peut prendre l’exemple du restaurant quimper avec la chaine de restauration assise de la Pataterie. Tout repose tout d’abord sur l’étude du secteur dans lequel on compte se lancer. Ce principe reste valable qu’importe le type de prestation ou de produit que l’on propose. Il faudra connaitre les points forts et faibles de ses concurrents.

Et dans le cas des restaurants en chaines, ils sont assez nombreux notamment les firmes étrangères qui disposent déjà de grandes infrastructures multinationales. Ensuite, on devra passer par une petite enquête sur ce que les clients recherchent vraiment. Souvent, il s’agit d’une décision arbitraire compte tenu du nombre de critères que demande la clientèle. Mais il faudra faire en sorte que le produit proposé réponde au moins à une qualité essentielle. Néanmoins, l’art du positionnement produit demande un travail méticuleux et assez long. En dehors de tout cela, il y a certaines normes à respecter pour s’affirmer en tant que véritable restaurateur assis.

Des offres abordables et de proximité

Les chaines de restaurant s’adressent avant tout à un large public en proposant des mets à des prix très abordables. On constate que le pouvoir d’achat des gens ne cesse de baisser. Aussi, les menus assez variés, et pourtant constants contiennent divers plats de qualité, mais aussi de quantité. La faillite de nombreuses startups est causée par la mauvaise qualité des ingrédients proposés. Les gens veulent de la bonne nourriture sinon ils préféreraient rester chez eux.

La tendance actuelle est dans la nourriture saine, et non plus de la malbouffe. Comme le prouve encore une fois la Pataterie, on peut obtenir de bons plats avec un seul ingrédient de base. La fidélisation de la clientèle passe également par le respect de l’hygiène et le professionnalisme. Enfin, la proximité est le dernier atout principal des restaurateurs en chaine et l’arrivée des franchises permet de pallier leur manque de ressources matériel et humain. La franciser bénéficiera des expériences de l’entreprise principale tandis que cette dernière aura un maximum de présence géographique.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *