Bloc de coffrage: applications et avantages

Par le 16 mai 2018
Bloc de coffrage: applications et avantages

Nombreuses sont les habitations construites au départ de blocs de coffrage. Mais au fait, qu’est-ce qu’un bloc de coffrage? À quels types de constructions s’adaptent-ils le mieux? Quels en sont les avantages? Les inconvénients? Réponses. 

Bloc de coffrage: définition

Les blocs de coffrage, également appelés blocs à bancher ou blocs empilables consistent en des parpaings creux dépourvus de fond. Ils servent à réaliser le coffrage d’une construction.

Les différents types de bloc de coffrage

Si les blocs de coffrage classiques sont réalisés au départ de béton, il est également possible d’en trouver en polystyrène expansé ou en copeaux de bois agglomérés. Du matériau dépendra les caractéristiques écologiques et économiques du chantier.

Outre le matériau employé, les blocs de coffrage peuvent également être dissociés selon qu’ils soient agrémentés d’un faux joint ou non. Les blocs de coffrage avec faux joints donnent l’illusion d’une maçonnerie là où les blocs de coffrage sans faux joint sont présentés avec des arrêtes vives.

Le bloc de coffrage en pratique

Les blocs de coffrage sont empilés les uns sur les autres, à joints décalés, avant d’être remplis de béton. Des fers horizontaux sont au préalable noyés entre les rangées.

Les dimensions les plus courantes sont les suivantes: 60 x 20 x 15 cm, 60 x 20 x 19 cm, 60 x 20 x 24 cm, 60 x 20 x 30 cm, 60 x 20 x 40 cm ou 60 x 20 x 55 cm.

Les avantages du bloc de coffrage

Les constructions au départ de blocs de coffrage présentent l’avantage d’offrir des délais d’exécution sensiblement raccourcis.

L’absence d’un joint de mortier permet également l’obtention d’une surface homogène, facilitant du même coup le plafonnage.

Les différentes applications du bloc de coffrage

Le bloc de coffrage peut être soumis à de lourdes charges et être employé tant en intérieur qu’en extérieur ou encore en sous-sol. Ils peuvent dès lors convenir à la construction de caves, citernes, murs de soutènement, etc.

Pour en savoir plus sur le blocs de coffrage, cliquez ici.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *