Casque modulaire, casque intégral: que choisir?


Accueil > Motos, voitures et véhicules

Casque modulaire, casque intégral: que choisir?

Dominique Schnneider - le 18 juin 2017 - 0 commentaires

Lorsqu’on choisit de monter à moto, il faut commencer par s’équiper comme il faut et comme il existe aujourd’hui divers modèles sur le marché, on a vite fait de se perdre. Parmi les modèles les plus appréciés pour leur fiabilité et leur esthétique, l’on parlera du casque modulaire et du casque intégral, reste à choisir pour lequel opter !

Le casque modulaire/modulable

casque modulableLe choix d’un casque ne doit pas être pris à la légère, car c’est cet accessoire qui va protéger la zone la plus fragile du corps, à savoir la tête, en cas de chute. Le casque modulaire compte notamment parmi les modèles à retenir, car il offre de nombreux avantages et des caractéristiques bien intéressants. Déjà, le casque modulaire peut se refermer, ce qui offre d’emblée une bonne protection contre les chocs. Même s’ils ne sont pas tous homologués en tant qu’intégraux, ces types de protections offrent une bonne résistance lors d’une mauvaise chute ou d’un choc assez rude. Ils sont d’ailleurs plus résistants et plus absorbants que les modèles jet qui ne disposent même pas de mentonnière.

Situé entre le casque jet et le casque intégral, le casque modulaire est une option de choix pour ceux qui recherchent un modèle à bon prix qui offre un bon niveau de protection. L’ouverture du casque modulaire est assez aisée, car elle se fait par la partie frontale, ce qui laisse le visage bien dégagé, mais le menton soutenu. Pour renforcer la sécurité, il suffit de refermer la visière. Il convient en effet de rappeler que le casque devra toujours être refermé au risque de compter avec des accidents. Il se peut que le mécanisme d’ouverture cède sous la vitesse et que le poids du casque aille directement peser sur les cervicales ce qui a pour effet, sur le long terme, de déplacer les masses statiques. Le casque n’est donc pas efficace en position ouverte.

Le casque intégral

Pour sa part, le casque intégral est le modèle parfait pour les adeptes des deux-roues. Ce casque fermé promet le plus niveau de protection jusqu’à ce jour puisqu’il couvre l’ensemble de la tête. Cependant, il est assez difficile à enfiler comme c’est un modèle fermé et il n’est pas rare que l’on ressente comme une sensation d’étouffement une fois à l’intérieur. Quand on se rappelle que c’est, cet accessoire qui va donner le change en cas d’accidents, on peut tout de même mieux accepter ce petit inconvénient. Outre la protection optimale qu’il offre, le casque intégral est le seul qui soit homologué pour la piste puisqu’il est le seul à répondre à tous les critères de sécurité et de praticité pour ce genre d’utilisation.

Les équipementiers déclinent le casque intégral à tous les styles et proposent même de découvrir des modèles qui intègrent un écran solaire interne, permettant de profiter d’une bonne visibilité même en plein soleil. D’autres présentent des designs nettement plus élaborés avec en prime, des caractéristiques uniques ! Bref, si l’on devait faire un choix, le casque intégral reste le must mais quand on sait son prix, on a vite fait de reconsidérer son homologue, le casque modulaire, qui est proposé à de meilleurs prix.







Vous avez aimé cet article, recommandez-le à votre réseau :



about the author

Laisser un commentaire