Comment consommer les protéines ?


Accueil > Sports et activités sportives

Comment consommer les protéines ?

Charlotte Peron - le 2 mai 2017 - 0 commentaires

Cet article vise à vous permettre de mieux vous familiariser avec la protéine, vedette des pratiquants de la musculation. C’est parti…

Définition et utilités des protéines

À l’instar des glucides et des lipides, les protéines sont des macronutriments essentiels au cycle de vie de nos cellules. En effet, elles apportent de l’azote à l’organisme pour faciliter le renouvellement cellulaire, que ce soit au niveau des cheveux, de la peau, des organes et bien évidemment des muscles. Selon un adage, les protéines sont pour l’alimentation ce que sont les briques pour les murs ! Les protéines sont soit apportées par l’alimentation soit synthétisées par l’organisme.

Les protéines jouent un double rôle dans notre organisme : un rôle de bâtisseur de cellules et une source énergétique importante. Ainsi, elles permettent, dans un premier temps, de réparer ou de renouveler les cellules endommagées, et sont ensuite utilisées comme source de carburant par l’organisme. Aussi, elles permettent aux sportifs de maintenir une bonne hygiène de vie pour maintenir leurs performances.

Les principales sources de protéines

Elles sont d’origine animale et végétale, avec une différence fondamentale au niveau de la valeur biologique (capacité d’assimilation). Contrairement aux protéines végétales, les protéines d’origine animale conservent tous les acides aminés essentiels pour fabriquer du muscle ou maintenir la masse musculaire. Il faut cependant une consommation conjointe avec les protéines animales pour faciliter l’assimilation des protéines végétales par l’organisme.

Pour une personne souhaitant gagner quelques muscles en plus, par exemple, son alimentation doit idéalement contenir des protéines de sources animales aux trois principaux repas de la journée et de compléter les besoins avec les protéines en poudre (protéines d’origine animale ayant subi un traitement agroalimentaire pour être concentrées et sont d’origine laitière, ovine ou encore bovine).

Besoins et répartition journalière des protéines

On a des besoins en protéines différents selon l’activité. Par exemple, pour une personne sédentaire, les besoins minimaux sont estimés à 0,8 g par kg de poids du corps, contrairement à un professionnel actif dont l’organisme réclamera 1 à 1,5 g de protéines par kg de poids du corps, selon l’intensité de son activité professionnelle. Pour les adeptes de la musculation ou autres haltérophiles, une moyenne de 2,5 g est requise, contre 1,5 g à 2 g pour un sportif, un adolescent en croissance ou toute personne en convalescence. Quant aux protéines d’origine végétale, il est conseillé d’en consommer tout au long de la journée pour maintenir un anabolisme constant qui garantit une croissance optimale de la masse musculaire.

Enfin, pour répondre à la fameuse question « quelles protéines choisir pour la musculation ? », le choix dépendra essentiellement des objectifs que s’est fixés le culturiste par exemple. À prendre en compte également : leur valeur nutritionnelle et leurs spécificités d’assimilation. N’oublions pas que votre apport en protéine doit intervenir en parallèle avec une alimentation équilibrée qui ne néglige pas les glucides et les lipides. De même, les apports de la musculation ne peuvent être optimaux sans des nuits de sommeil réparateur et des séances intenses et régulières.







Vous avez aimé cet article, recommandez-le à votre réseau :



about the author

Laisser un commentaire