Comment fonctionne une société d’affacturage ?

Par Emmanuel Beritines le 1 juillet 2020

Pour bien fonctionner, toute entreprise qui commercialise des produits ou qui a tendance à émettre des factures doit à tout prix avoir un capital assez important. Toutefois, il peut arriver que les clients ne règlent pas toujours à temps les factures. Une telle situation peut mettre à mal la trésorerie de ce type d’entreprise. Pour y remédier, l’une des solutions dans ce cas, est de faire recours à une société d’affacturage. Comment fonctionne donc ce type de société ?

Qu’est-ce qu’une société d’affacturage ?

L’affacturage est un système de financement dans lequel une société, appelée factor ou société d’affacturage accepte de racheter les créances des clients d’une entreprise et de ce fait, se charge plus tard des recouvrements des créances. Une société d’affacturage est donc une société qui est spécialisée dans le domaine et finance les entreprises en rachetant leur créance.

Généralement, les sociétés d’affacturage effectuant des rachats de crédit, ne sont pas indépendantes. Elles appartiennent le plus souvent à des banques.

Quels sont les services proposés par les sociétés d’affacturage ?

Les sociétés d’affacturage proposent généralement différents types de services. Le premier service fourni par ce type de société est l’affacturage qui constitue le financement à l’encours des créances. Ensuite, il y a la gestion du poste client qui consiste à suivre le paiement des échéances, à gérer les éventuels impayés, etc. Enfin, ces sociétés opèrent également dans l’assurance-crédit.

Comment fonctionne une société d’affacturage ?

Le fonctionnement d’une société d’affacturage est assez simple.

L’étude de dossier

La première étape du fonctionnement de l’affacturage est l’étude de dossier. Au cours de cette étape, l’entreprise demandeuse fait recourt aux services de la société d’affacturage tout en lui transmettant ses derniers bilans de même que la liste des clients dont elle doit racheter les créances. Cette liste doit donner un certain nombre d’informations sur les clients tels que les noms, les coordonnées, les montants des créances, etc.

L’enquête

Au cours de cette étape, la société d’affacturage mène son enquête afin de vérifier que les clients sont réellement solvables. Dans le cas où ils le seraient et qu’elle est d’accord pour les financer, elle donne son approbation à l’entreprise.

La reprise des factures

Un contrat d’affacturage est signé en fonction des besoins de l’entreprise et la société d’affacturage reprend les factures qui ont été émises par l’entreprise. Généralement, les sociétés d’affacturage prélèvent généralement des pourcentages sur les sommes avancées afin de se constituer un fonds de garanti. Par contre, certaines sociétés en plus du fonds de garantie peuvent exiger à l’entreprise une assurance-crédit capable de couvrir totalement ou partiellement les dettes en cas d’impayés.

Le recouvrement

Une fois que le contrat est signé, la société d’affacturage débloque des fonds pour l’entreprise et procède au recouvrement des créances afin de rembourser la somme empruntée. La société relance généralement les factures puis encaisse les fonds.

société affacturage

Que se passe-t-il en cas de non-recouvrement de toutes les créances ?

En cas de non-remboursement des dettes, la société d’affacturage se sert généralement de l’argent du fonds de garantie de l’entreprise afin de se rembourser. Dans le cas où l’entreprise aurait souscrit à une assurance-crédit, elle pourra également, en plus du fonds de garantie, couvrir une partie des dettes.

Il faut préciser que certaines sociétés d’affacturage offrent également des services d’assurance-crédit. Dans ce cas, ce contrat est inclus directement dans celui de l’affacturage.

Il peut arriver que le fonds de garantie et l’assurance n’arrivent pas à couvrir la totalité des impayés. Dans ce cas, la société d’affacturage essuiera tout simplement des pertes.

Que gagne la société d’affacturage à la suite d’un contrat d’affacturage ?

Mis à part la solvabilité des clients, les sociétés d’affacturage reçoivent généralement des commissions de l’entreprise demandeuse pour les services qu’elle lui offre. En plus de ces commissions, les entreprises paient également des frais de dossier.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *