Comment renforcer une alarme maison ?

Par le 10 juillet 2018

Le fait de disposer d’une alarme maison permet à chacun d’équiper et de sécuriser son domicile en toute simplicité. Le prix d’une alarme maison est également un avantage rendant ce type de protection encore plus intéressant. Par ailleurs, elle ne nécessite ni télésurveillance ni abonnement. Comment mieux sécuriser sa demeure avec une alarme ?

 

En quoi consiste une alarme maison ?

 

L’alarme de maison se compose de deux principaux éléments : d’une centrale-sirène aussi appelée centrale d’alarme et de différents éléments de dissuasion et détection telles qu’un détecteur de mouvement et d’ouverture, un transmetteur GSM, une sirène extérieure, une télécommande d’activation, et de nombreux autres accessoires regroupés dans des kits.

 

Très répandues sur le marché et largement appréciées par les privés, les centrales d’alarmes sans fil communiquent avec les appareils de détection par liaisons radio. Leur alerte et notification parviennent aux appareils mobiles par GSM ou RTC. Ce sont également les types de liaisons qu’ils utilisent pour les commandes à distance, notamment l’activation et la désactivation.

 

À quoi sert un kit alarme maison ?

 

Pour assurer la surveillance d’une habitation, il est préférable de miser sur les kits. Les différents pavillons pour alarme d’appartement se composent de tous les éléments nécessaires pour sécuriser toute typologie d’habitation.

 

À chaque quantité d’ouvrants, nombre et volume de pièces correspond un kit spécifique modulable selon le besoin du résidant. Vous avez par exemple la possibilité d’adapter le nombre de détecteur de mouvement ou d’ouverture au nombre ou à la dimension d’ouverture. Ces produits sont également conçus pour assurer la protection des dépendances : cellier, garage, locaux à vélo, annexes, etc. Besoin d’aide, découvrez les conseils pour le choix d’une alarme maison.

 

Choisir selon la configuration du logement

 

Il serait intéressant de trouver une alarme domestique sans fil capable d’assurer la protection de l’ensemble des pièces. Le cas échéant, il faut ajouter un certain nombre de kits.

 

Pour un logement de T2 révolu, il est préférable de prévoir un kit de détecteurs : de fumée, d’ouverture et de mouvement. Pour une vie plus sereine, il vaut mieux placer les anti-intrusions à chaque porte et fenêtre. En revanche, pour un studio, un simple appareil sans fil pourra suffire à contrôler tous les accès. Pour une habitation de typologie supérieure à T3 : T5 ou T4 duplex, il vaut mieux tourner vers un kit composé de détecteurs, de surveillance et de dissuasion. Selon le besoin et l’aménagement intérieur, il est possible de rajouter d’autres accessoires en veillant à ce que ces derniers soient compatibles avec le système d’alarme sans fil.

 

Choisir selon le type de centrale d’alarme

 

La centrale d’alarme RTC est un dispositif de sécurité facile d’installation qui se branche directement sur le réseau téléphonique domestique ou sur le box internet. Il nécessite donc un kit présentant cette compatibilité. Attention toutefois, car la compatibilité aux box n’est pas généralisée sur tous les kits. En réalité, seuls les plus récents le sont.

 

La centrale d’alarme GSM est l’ancienne version du RTC. Elle ne constitue plus alors un choix d’actualité. Toutefois, grâce à sa grande praticité, il est difficile de le rayer du marché, car bon nombre de personnes en sont adeptes. Il s’agit d’un système d’alarme qui utilise une carte SIM pour communiquer. À travers un transmetteur GSM, les résidents reçoivent alors les SMS d’alerte sur leur téléphone mobile. Le système GSM a ses propres kits qui sont encore en circulation.

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *