Acheter un bien : comprendre les diagnostics immobiliers

Par Marc Vilmartz le 18 septembre 2017
maison en carton sur de l'herbe

Lorsque vous souhaitez acquérir un logement, pensez à vérifier les diagnostics réalisés sur ce bien. Ces derniers sont regroupés dans un dossier appelé « dossier de diagnostic technique » (DDT), obligatoirement annexé à la promesse de vente et à l’acte de vente du logement.

Je vous propose maintenant un récapitulatif des différents éléments que révèlent ces diagnostics :

1) Identifier les matériaux désormais interdits dans les constructions. Le constat de risque d’exposition au plomb (CREP) et le diagnostic amiante vous indiquent si le logement contient du plomb ou de l’amiante, et précisent les éléments concernés, toiture ou peinture par exemple. Si ces éléments sont altérés, ils pourraient dégager des particules dangereuses pouvant provoquer, chez les personnes exposées, des maladies telles que le saturnisme ou certains cancers. Le diagnostic du plomb doit être réalisé si le permis de construire du logement a été délivré avant le 1er janvier 1949, et le diagnostic amiante si cette date est antérieure au 1er juillet 1997.

2) Connaître les impacts du logement sur l’environnement. Le diagnostic de performance énergétique (DPE) vous précise si le logement est énergivore et vous renseigne sur la quantité de gaz à effet de serre qu’il rejette.

3) Anticiper les travaux éventuels à réaliser. Les diagnostics des installations intérieures de gaz et d’électricité permettent de vérifier si les canalisations de gaz et les circuits électriques sont aux normes, afin d’éviter les risques d’incendie et d’explosion.

4) Connaître les risques naturels, technologiques et parasitaires. L’état des risques naturels et technologiques, disponible gratuitement en mairie, vous indique si le logement se situe dans une zone à risque, c’est-à-dire une zone inondable ou proche d’une centrale nucléaire, par exemple. Le diagnostic parasitaire, relatif aux termites, réalisé uniquement dans certaines communes, vous informe sur la présence ou non de termites, des insectes qui se nourrissent de bois et qui peuvent notamment détruire les charpentes.

5) Connaître la superficie du logement. L’attestation métrage loi Carrez permet d’obtenir une mesure précise de la superficie privative du bien, hors garage et dépendance. Ce diagnostic ne concerne que les logements en copropriété, comme les appartements comme nous le dit le site ode22.org.

Contactez un diagnostiqueur certifié

Tous ces diagnostics doivent être réalisés par des diagnostiqueurs certifiés qui doivent justifier d’un certificat de réussite aux examens théoriques et pratiques datant de moins de 5 ans, d’une attestation d’assurance en cas d’erreur de diagnostic, et d’une lettre d’indépendance vis-à-vis de la personne qui commande le diagnostic, propriétaire ou entreprise devant réaliser des travaux. Les diagnostics immobiliers vous permettent de mieux connaître le logement et de l’acheter en toute connaissance de cause.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *