Conseils et astuces pour entretenir ses meubles industriels

Par le 23 novembre 2018
meuble industriel

Généralement plus onéreux que les mobiliers domestiques, les meubles industriels restent plus ou moins abordables dans certains magasins. Seul bémol : ces ameublements nécessitent d’être remis à neuf. La rénovation de meubles industriels ne constitue pas en soi une opération compliquée pour peu qu’on adopte les bons gestes. En quelques étapes, le guide explique comment l’opérer avec soin.

Restauration de meubles industriels, les points à retenir

Il faudra rester vigilant sur certains aspects au moment d’acquérir un meuble industriel. La première attitude à prendre consiste à vérifier l’état du matériau. Pour le cas d’un tabouret de bar en bois par exemple, il faudra bien vérifier que ce dernier n’est pas vermoulu. Pour celui d’un mobilier métallique, l’on doit s’assurer qu’il ne soit pas rouillé. Pour trouver des meubles industriels en bon état et en faciliter l’entretien, il convient de se rendre aux brocantes ou sur les magasins vides greniers. À noter enfin qu’il faut prévoir un espace suffisamment aéré pour opérer les travaux de brossage, de décapage et de ponçage.

Rénovation de meubles industriels : le matériel nécessaire

En fonction du matériau qui compose le meuble, il convient de choisir le matériel adéquat pour en parfaire l’entretien. Pour le travail à la machine, il s’avère ainsi utile de réunir l’ensemble d’outillage indispensable comme le variateur ou encore la meuleuse d’angle. Pour le cas des produits et des consommables, il faut prévoir une brosse métallique, un disque abrasif pour la meuleuse, du papier de verre et de la cire d’abeille pour le bois, etc. Le matériel, l’outillage et les produits indispensables à l’entretien de meubles industriels sont facilement accessibles auprès d’un magasin de bricolage.

Les étapes préliminaires au nettoyage de meubles industriels

Qu’il s’agisse d’un meuble en bois ou en métal, la première étape qui précède l’entretien consiste à dépoussiérer. Le brossage une fois effectué, il convient de démonter le mobilier. Pour cela, il faudra d’abord poser la palette à l’envers et opérer un traçage pour repérer l’ordre et le sens de montage du plateau. Ceci étant effectué, il faudra dévisser les écrous en se servant d’une clef à molette. Les écrous de même type et de même dimension doivent être rassemblés dans leurs boîtes de rangements respectifs pour éviter de s’y perdre au moment de remonter le meuble. La remise en état d’un vieux meuble industriel passe par plusieurs étapes à savoir :

  • Le décapage ;
  • Le vernissage (pour un meuble en bois) et l’application d’antirouille pour le métal ;
  • La protection ;
  • Le remontage.

Entretien et remise à neuf d’un mobilier industriel

Le décapage peut être aussi bien opéré sur un meuble en bois que sur un mobilier industriel métallique. Pour le cas d’un meuble en bois, il faudra s’équiper d’une ponceuse électrique munie d’un grain fin de 180. Pour le décapage de pièces en métal, il faut se servir d’une meuleuse d’angle sur laquelle on monte un disque abrasif d’un grain de 80. Le métal une fois décapé, il nécessite l’application d’un antirouille. Pour le cas du bois, il est indispensable de le vernir. Après séchage, il convient de dépoussiérer et d’y appliquer une couche de protection supplémentaire. Ceci notamment pour le cas du métal.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *