Des indications pour réussir un achat de domaine viticole en Provence

Par Sabrina Joly le 16 octobre 2018

Le vignoble de Provence s’étend du sud d’Avignon jusqu’à la Camargue. Spécialisé en vin rosé, la région qui couvre les départements du Var, des Alpes-Maritimes et des Bouches-du-Rhône, a une très longue histoire viticole. Sur des paysages variés, autour de localités mythiques du pourtour méditerranéen ou dans l’arrière-pays, la vie sociale et économique gravite autour de la vigne. La route des vins qui serpente entre les villages pittoresques illustre cet ensemble dynamique.

La Provence, un territoire doté d’une identité viticole forte

Le vignoble de Provence rassemble plus de 500 domaines et caves coopératives qui ont fait de la démarche qualité leur marque de fabrique. Quatre appellations sous-régionales (Coteaux du Varois, Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteau du Pierrevert) concentrent la majeure partie de la production. Des vins caractéristiques (Bandol, Palette, Bellet, Cassis, Baux de Provence) représentant cinq appellations communales y sont produits. Le volume de production annuelle déclaré est de 100 000 hl dont 17 % de vins rouges, 80 % de vins rosés et 3 % de vins blancs.

Le climat de la Provence est de type méditerranéen caractérisé par des températures élevées et des précipitations inégalement répartis dans l’année. Les orages sont fréquents dans le nord, atteignant parfois plusieurs dizaines millimètres de pluie en quelques heures ou quelques centaines de millimètres en une journée, tandis que le sud est plus sec. Le mistral y souffle en permanence, apportant de la pluie et des vents d’est.

Des informations utiles pour un achat de domaine viticole en Provence

Avec ses 26 130 ha de vigne, la Provence se présente comme un territoire de choix pour un achat de domaine viticole. Les investisseurs ont la possibilité de choisir entre diverses possibilités en fonction de leurs goûts et leur budget. Comme ailleurs en France, ils ont généralement la cinquantaine, une période de la vie marquée par le retour à la terre et à une aspiration à davantage de calme.

On rencontre en Provence trois zones viticoles. Il y a d’abord le petit vignoble dans les environs de Nice. Au nord et à l’ouest, dans les zones de garrigue, notamment au pied de la montagne Sainte-Victoire et du massif des Alpilles, un vignoble planté sur un sol aride caractérise le paysage. Enfin, au centre et au bord de la Méditerranée, le vignoble couvre les secteurs autour des massifs de l’Esterel et des Maures jusqu’à la cuvette permienne.

Il est possible de réaliser un achat de domaine viticole en Provence en recourant aux services de professionnels qui bénéficient d’une excellente connaissance du terrain et de la marche à suivre. Ces professionnels de la transaction viticole recommandent de bien évaluer le chiffre d’affaires, le stock et le potentiel du domaine.

Selon toujours ces experts, il faut gérer 2,5 à 3 récoltes en même temps : celle sur pied, celle qui est en fûts et celle qui est en bouteille. Le volume d’un investissement idéal tourne autour de 3,5 millions d’euros, mais en Provence, il est possible de trouver des domaines viticoles à 1,5 million d’euros.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *