Divorce à l’amiable avec un avocat : quels sont les avantages de cette procédure ?

Par Bernard Billot-Lefebvre le 16 mars 2020
divorce à l'amiable

Plusieurs solutions s’offrent à un couple marié souhaitant divorcer. En effet, il existe 4 types de procédures, qui devront être engagés en fonction du contexte. Nous pouvons citer, par exemple, le divorce pour faute, le divorce sur acceptation du principe de la rupture du mariage, le divorce pour altération définitive du lien conjugal et bien sûr, le divorce par consentement mutuel. Quelles sont les particularités de cette procédure ? Faut-il faire appel à un avocat pour divorcer à l’amiable ? Explications.

Qu’est-ce que le divorce à l’amiable, ou par consentement mutuel ?

Comme son nom l’indique, dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel, les deux époux sont d’accord pour se séparer et surtout, s’accordent sur les conséquences de cette séparation (contrairement au divorce sur acceptation du principe de la rupture du mariage). Nous allons le voir un peu plus tard, cette procédure propose de très nombreux avantages aux couples mariés souhaitant mettre fin à leur union. Aussi, lorsque cela peut être envisagé, c’est généralement le divorce par consentement mutuel qui est envisagé.

Pourquoi et comment faire appel à un avocat en cas de divorce ?

Auparavant, dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel, le couple pouvait faire appel à un seul et unique avocat. Néanmoins, aujourd’hui, chaque époux est dans l’obligation de contacter un professionnel différent, pour entamer la procédure. Mais alors, comment trouver un avocat compétent pour un divorce à l’amiable ? Sachez que ce sont les avocats spécialisés dans les affaires familiales, et plus particulièrement les divorces et séparations qui doivent être contactés dans ce cas. Vous recherchez un bon avocat à Saint Etienne, pour vous accompagner tout au long de cette procédure ? Dans ce cas, optez pour le cabinet Lex Lux Avocat !

divorce

Quels sont les avantages du divorce par consentement mutuel ?

  • Le divorce par consentement mutuel est moins onéreux qu’un divorce judiciaire : même s’il est obligatoire de faire appel à un avocat, un divorce à l’amiable peut être déclaré devant un notaire. De ce fait, il est possible pour le couple d’économiser les frais, relatifs à la procédure judiciaire.
  • Le divorce à l’amiable, une procédure bien plus rapide : nous venons de le voir, ce type de séparation n’implique aucune audience devant un juge. De ce fait, le divorce peut être déclaré, à l’issue des 15 jours correspondant au délai de réflexion.
  • Le divorce par consentement mutuel permet une meilleure gestion des conséquences de la séparation : aussi, les deux époux peuvent décider eux-mêmes des conséquences de la séparation. Ce sont leurs avocats qui se chargeront alors de rédiger l’accord qui, pour rappel, n’est pas contrôlé par le juge.
  • Le divorce à l’amiable, en toute intimité : en effet, cette procédure s’avère plus intime et moins traumatisante pour le couple (et ses enfants) souhaitant se séparer.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *