En quoi consiste un management de transition ?

Par Camille Lafranger le 22 septembre 2018

La vie d’une entreprise est ponctuée par de nombreux périples. C’est loin d’être un long fleuve tranquille. Cela s’explique par le fait que celle-ci évolue dans un environnement en constante mutation. L’arrivée de nouveaux concurrents, la mise en place de nouvelles réglementations, la survenue de mouvements sociaux, sont autant de situations qui peuvent emmener une société à revoir toute son organisation. Et cela, en vue de mettre au point une stratégie managériale plus pertinente. Et dans les cas où il faut apporter certains changements cruciaux, la structure peut recourir au management de transition. 

Spécificités du management de transition

Le mangement de transition est le fait de recourir aux services d’un professionnel, afin d’apporter des solutions adéquates à une problématique donnée. Ce dirigeant de « haut vol » intervient, pour un temps bien déterminé, au niveau de l’organisation où il est affecté. On peut faire appel à lui pour diverses raisons.

Il peut s’agir du remplacement urgent d’un dirigeant à l’issue d’un accident, d’une maladie subite, ou d’un départ inattendu. Ce professionnel peut également apporter son concours pour la gestion d’une crise interne. Notamment, dans le cadre de revendications syndicales, ou d’une société au bord de la faillite qui est en proie à de graves difficultés financières. Il peut encore s’agir de mener à terme un changement organisationnel (cession de la structure, perspectives de fusion avec une autre entreprise…).

Pour contacter un professionnel du management de transition, il est possible de se tourner vers les cabinets spécialisés dans ce type de recrutement.

Profil type d’un bon manager de transition

Le dirigeant de transition se distingue par sa solide expérience dans son domaine d’intervention. Ainsi que par les compétences spécifiques qu’il a acquises tout au long de son parcours professionnel. Généralement, cette profession est exercée par des hommes d’âge mûr ayant dépassé la cinquantaine. 

Un certain nombre de qualités sont requises pour être un bon manager de transition. Il importe d’avoir une forte adaptabilité. Et cela, dans la mesure où il sera appelé à être fonctionnel dès sa prise de poste dans la société. En outre, il donc avoir un bon sens relationnel pour rassembler ses collaborateurs autour d’objectifs communs. Mais encore, il doit être réactif, disponible, pédagogue, et être doté d’un mental solide.

Le manager de transition : où le trouver ?

Certains travaillent pour leur propre compte. Cependant, la majorité sont rattachés à des cabinets qui leurs délèguent des missions.                 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *