Entretenir sa pompe de relevage, une opération indispensable

Par Bernard Billot-Lefebvre le 25 janvier 2021
pompe de relevage

La vérification périodique du système d’assainissement non collectif est devenue obligatoire depuis la mise en place de Loi sir l’Eau et les Milieux Aquatiques (LEMA) en décembre 2006. Et l’article L1331-1-1 du Code de la Santé Publique a rendu effective cette disposition. Sachez que si vous êtes locataire, le financement de la maintenance vous incombe.

Pompe de relevage : ce qu’il faut tenir

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de rappeler la mission d’une pompe de relevage. Celle-ci amène les eaux usées du bat vers le haut. L’objectif est de faire accéder ces eaux au circuit d’évacuation. Ainsi, si la pompe tombe en panne ou ne fonctionne pas correctement, la station dans laquelle elle se place va s’emplir et déborder. Vos eaux usées se déverseront donc en sous-sol et causes des mauvaises odeurs. Pire encore, si la station de relevage se trouve à proximité de vos locaux, vous risquez d’être victime d’inondations. En outre, il faut aussi savoir que le dégorgement entraîne la noyade de la pompe. Une réparation est, toutefois, possible dans certains cas. Dans le cas contraire, il importe de remplacer la station. Pour cette opération, comptez entre 5 000 et 15 000 € selon le terrain.

definition pompe relevage

Comment se déroule l’entretien de la pompe ?

Il ne faut pas attendre qu’une panne survienne pour engager une réparation. En effet, un entretien de 2 à 4 fois par an est conseillé pour garantir le bon fonctionnement du système. La première chose à faire est de débrancher la pompe pour ensuite vider la cuve avant le nettoyage des parois et du flotteur. Pour ce faire, une brosse ou du jet d’eau suffit. Il est aussi possible de profiter de l’occasion pour changer les filtres si besoin. Avant la remise en route de l’appareil, n’oubliez pas de réaliser un cycle à l’eau claire. Attention, selon l’article L1331-1-1, la maintenance doit être effectuée par un professionnel agrée par le représentant de l’État de votre département.

Toutefois, vous pouvez adopter quelques gestes préventifs pour le bon fonctionnement de votre station. Ceux-ci permettent, notamment, d’améliorer sa durée de vie, mais aussi d’éviter de nombreux soucis. Entre autres, n’hésitez pas à vider la cuve si vous devez vous absenter durant une longue période. Avant de partir en vacances, prenez le temps de purger la cuve. Par ailleurs, ayez l’habitude de faire un ou deux cycles à l’eau claire par mois pour nettoyer les tuyaux. Puisque l’entretien d’une pompe relevage sanitaire est basé sur des faits quotidiens, il convient d’être attentif aux bruits et aux odeurs. Il importe également de surveiller régulièrement les niveaux de remplissage en installant, entre autres, un tableau de bord électronique.

Bon à savoir

En choisissant une entreprise pour l’entretien de votre pompe de relevage, vous bénéficiez d’une ou de deux visites annuelles selon votre type de station. Comptez entre 80 et 250 € en fonction de l’entreprise sollicitée et la complexité de l’opération à effectuer. Sachez qu’en dehors de l’entretien, le choix de la pompe lors de l’achat est significatif. Ce choix doit s’en tenir à de nombreux facteurs, dont l’utilisation principale du dispositif qui détermine la puissance du moteur.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *