Les prix de l’immobilier en Belgique : Etude

Par le 26 août 2014

En se basant sur les ventes soumises au régime des droits d’enregistrement, le SPF Finances dévoile plusieurs fois par an un rapport concernant l’évolution des prix de l’immobilier en Belgique. Dans le dernier rapport paru au cours du mois d’août 2014, on remarque une certaine stagnation du prix des maisons alors que celui des appartements et des terrains à bâtir est en augmentation.


Si le rapport dévoile certaines tendances générales comme on vient de le découvrir, il convient toutefois de les nuancer puisque les variations évoluent de manière différente en fonction de la région dans laquelle se situe le bien immobilier.

L’évolution du prix des biens immobiliers en Belgique

De manière générale, lorsqu’on prend en compte les prix de l’immobilier pour l’ensemble de la Belgique, on remarque les évolutions suivantes :

– Le prix d’une maison ordinaire se situe à 195.792 euros (stagnation par rapport à la même période l’année dernière)
– Le prix d’une villa en Belgique se situe à 332.420 euros (-0,3%)
– Un appartement coûte en moyenne 210.848 euros (+1,7%)
– Le mètre carré d’un terrain à bâtir coûterait en moyenne 114,4 euros (+3,7%)

Des différences selon les régions

La Belgique compte trois régions : la Flandre au nord, Bruxelles au centre et la Wallonie au sud. Sans véritable surprise, le prix d’un bien immobilier pourra varier fortement en fonction de son emplacement. Ainsi, le rapport du SPF Finances dévoile que la région au sein de laquelle l’immobilier est le plus élevé est la région Bruxelles-Capitale, devant la Flandre et la Wallonie.

A titre d’exemple, une maison ordinaire coûte en moyenne 358.445 euros dans la région bruxelloise, 234.042 euros en Flandre et 147.097 euros en Wallonie. Des différences qui  sont particulièrement importantes et à prendre en considération pour les ménages qui souhaiteraient investir dans un bien immobilier !

prix de l'immobilier en Belgique

Des taux qui continuent de baisser en Belgique

Dans certaines situations, des ménages pourront parfois construire leur propre maison en Wallonie alors qu’ils seraient incapables d’y parvenir s’ils devaient construire dans la région bruxelloise. Il est donc nécessaire de s’informer et d’analyser les régions, les provinces et les communes qui proposent des terrains à bâtir qui rivalisent avec votre budget.

De plus, à l’heure actuelle, les taux des crédits hypothécaires en Belgique ne cessent de diminuer ce qui peut permettre à de nombreux ménages de souscrire à un crédit sans pour autant se mettre la corde au cou. D’après l’Association des Notaires belges, le taux moyen d’un crédit hypothécaire de plus de 10 ans en mai 2014 se situait à 3,53%, un taux qui pourra être revu à la baisse par de nombreuses banques et agences de crédit !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *