Le nouveau Palais de Justice de Paris au cœur de l’éco-quartier

Par Pascal Jalopin le 19 janvier 2016

Au cœur du XVIIème arrondissement prendra place le nouveau palais de justice de la ville de Paris dont la conception est confiée à l’architecte italien Renzo Piano. Au menu : ventilation naturelle, luminosité par panneaux photovoltaïques, jardins suspendus, un coup d’œil au développement durable.

Un édifice impressionnant au cœur de l’éco-quartier des Batignolles

Le nouveau palais de la justice c’est 120 000 m² de surface et 160 mètres de hauteur composé de quatre ensembles de verres superposés. Il accueillera chaque jour 9000 personnes dont 2000 sont des travailleurs sur place repartis dans les 5 services du tribunal de grande instance.

BIM_Palais-3

Le futur TGI pourra être qualifié de cité judiciaire car 30 000 m² seront réservés pour la police judiciaire tandis que 6000m² seront attribués à la Maison de l’Ordre des Avocats. La bâtisse est prévue être livrée en juin 2017 pour un coût de construction estimé à 700 millions d’euros.

Prise en main par des professionnels

Renzo Piano est un illustre architecte honoré dans son pays natal, sénateur italien à vie, et connu dans le monde et en France pour avoir conçu des édifices de renom comme le Centre Georges-Pompidou, Whitney Museum of American Art, Centre Paul Klee, etc.

La construction est quant à elle confiée à Bouygues Construction, une référence dans le BTP et le génie civil français. Le Building Information Modeling ou BIM infrastructure a été confié à Ingerop qui a modélisé les éléments présentés ci-dessus et ci-dessous. Spécialiste en génie civil climatique, le groupe a pu voir que la gestion de l’énergie a été intégrée au projet. La présence de la végétation notamment sur les toits donne du caractère à ce nouveau bâtiment au coeur de Paris. Ingérop a développé des images de synthèse très précises permettant de bien visualiser ce projet de cité judiciaire dans la ZAC des Batignolles à Paris.

BIM_Palais-2

Le projet ne se le limite pas à la dotation en bâtiment de la justice française mais d’un bâtiment écologique inscrite dans la nouvelle norme environnementale. Peut-être que celui-ci obtiendra la certification HQE ou haute qualité environnementale. En tout cas, il a été pensé pour obtenir les meilleures certifications et la HQE pourrait bien être annoncée. Pour le moment cette tour de 160 mètres est en cours de construction.