Les principes de fonctionnement d’un compteur volumétrique

Par Sabrina Joly le 17 juin 2019

Il existe de nombreux types de compteurs d’eau, mais le compteur volumétrique reste le plus répandu et le plus utilisé par les ménages français actuellement. C’est le type de compteur idéal pour mesurer la consommation individuelle en eau surtout pour ceux qui vivent en copropriété. Mais comment est-ce qu’il fonctionne et comment s’assurer que c’est bien le meilleur compteur à adopter ?

Qu’est-ce qu’un compteur volumétrique

Avant d’essayer de comprendre comment il marche, il est nécessaire de définir ce que c’est qu’un compteur volumétrique. En effet, il s’agit d’un appareil permettant de mesurer le volume d’eau qui circule dans les canalisations, plus précisément la consommation en eau par les diverses installations. Il s’agit d’un appareil pratique dont la mesure se fait avec précision, la raison pour laquelle il est fiable et que tout le monde s’intéresse à son utilisation. Sa performance permet aussi une mesure efficace. Toutefois, il enregistre une marge d’erreur, mais avec un taux très faible par rapport aux autres modèles de compteur d’eau qui est d’ordre inférieur à 5 %. Pour une garantie de qualité, cet appareil nécessite une homologation à la vente donc c’est primordial de le vérifier sur son étiquette de marquage apposée.

Qu’en est-il de ses caractéristiques ?

Il fonctionne de manière simple, mais avec des techniques efficaces. Son installation doit se faire par un technicien ou un professionnel en plomberie. En effet, les compteurs volumétriques sont de classe C ou D selon leur degré de fiabilité en termes de précision dans la mesure. Ils disposent d’un cylindre à l’intérieur et d’un écran d’affichage à l’extérieur ainsi qu’une application radio pour la plupart. Pour sa position, un compteur volumétrique peut être installé verticalement ou horizontalement sans influencer sa capacité de précision. Pour la majorité, ce type d’appareil est doté d’un dispositif de communication permettant la télérelève, le releveur n’a pas ainsi besoin de passer chez vous pour l’enregistrement de votre consommation afin d’établir la facture, mais vous n’êtes pas obligé d’être présent pour son passage. Pour une idée en matière de prix, vous pouvez acquérir cet appareil pour un coût entre 50 à 100 euros comme vous pouvez le louer entre 20 à 25 euros annuellement.

Comment est-ce qu’il fonctionne ?

Comme précisé dans ses caractéristiques, un compteur volumétrique est composé d’une chambre cylindrique par laquelle passe l’eau via un tour rotatif avant de se basculer vers la conduite de sortie. À chaque fois que le cylindre tourne, un volume d’eau est enregistré avec les cadrans d’affichage incrémenté dans l’appareil. De ce fait, la consommation se comptabilise en fonction du nombre de rotations du cylindre. L’appareil enregistre tous les débits de circulation d’eau et même la moindre fuite dans les canalisations. D’ailleurs, il permet de détecter ces derniers avec les retours d’eau. L’utilisateur peut vérifier constamment sa consommation en eau en consultant les indications affichées par le compteur.
Le compteur volumétrique est un appareil très pratique en termes de mesure du volume consommé en eau. Il est avantageux aussi bien pour l’usager qui pourra réguler sa consommation et qui sera épargné des visites des releveurs, mais aussi pour ces derniers avec la possibilité de relevage à distance.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *