Les tendances affectant le secteur des machines-outils

Par Phillipine Mornand le 29 août 2019

L’automatisation des processus, la fabrication additive et l’essor des véhicules électriques sont les trois principales tendances qui vont modifier l’industrie des machines à outil. Le marché de la machine à outil devrait dépasser les 120 milliards de dollars d’ici 2020. Les experts sont optimistes quant au marché, mais l’émergence de certaines technologies perturbatrices pourrait changer l’avenir de ce secteur.

Heureusement, certaines entreprises ont toujours des besoins croissants en matière de machines-outils. D’ailleurs, ces dispositifs sont fortement présents dans divers secteurs d’activité, dont la fabrication, l’automobile ou encore l’aérospatiale… Et les innovations ne manquent pas dans le domaine. L’association du matériel et logiciel se fait toujours ressentir. La machine de découpe laser, par exemple, est un outil entièrement automatisé.

L’automatisation des processus

En automatisant les processus de production, il est possible d’obtenir des produits de haute qualité avec une meilleure précision sur une période plus courte. L’investissement dans l’automatisation des processus devraient atteindre les 120 milliards de dollars cette année. L’essor de ce segment est dû au développement du contrôle numérique par ordinateur dans les économies développées et en développement.

La commande numérique par ordinateur est la dernière tendance du secteur. En automatisant les processus, l’utilisation des machines deviendra meilleure. Ces changements permettront aux employés de surveiller le processus de production et également d’effectuer des maintenances en temps voulu, réduisant ainsi les coûts et les temps d’arrêt.

La fabrication additive

L’impression 3D a changé la dynamique du secteur et est également utilisée dans les secteurs de l’automobile, de la défense et du médical. La fabrication additive offre des solutions légères, économiques et rapides pour la validation de concept. Par exemple, Ford Motor Company produit des pièces automobiles monoblocs à grande échelle, telles que des déflecteurs pour la conception de prototype et la fabrication de véhicules du futur. Un spoiler imprimé en 3D pèse moins de la moitié de son équivalent en métal moulé.

Avec plusieurs avantages de l’impression 3D, beaucoup pensent qu’elle remplacera la méthode d’usinage conventionnelle. Cependant, les experts affirment que la fabrication additive ne remplacera pas le processus actuel en raison de la nature et des objectifs différents de la fabrication. Au lieu de cela, l’impression 3D fonctionnera avec les machines à commande numérique pour fournir des solutions productives. Les fabricants ont également compris les avantages de cette technologie et l’ont intégrée à leurs machines pour créer des machines hybrides.

Les véhicules électriques

Les véhicules électriques sont en plein essor et chaque pays expérimente des moyens novateurs de le commercialiser. Beaucoup aimeraient affirmer qu’avec l’avènement des véhicules électriques, le secteur des machines-outils ne présenterait pas beaucoup d’opportunités. Toutefois, si l’on se base sur le scénario actuel, les experts pensent qu’il y aura une période de transition plus longue avec une forte proportion de véhicules hybrides.

En raison de la combinaison des moteurs à combustion et des moteurs électriques, on s’attend à ce que le degré de complexité nécessite encore de gros volumes de copeaux. Indépendamment de cela, il restera d’autres domaines qui demanderont la spécialisation des machines-outils et l’industrie devra de plus en plus intégrer les dernières technologies et proposer des solutions intelligentes adaptées à l’évolution du marché.