Comment les militaires se camouflent ?

Par le 1 août 2016

Le camouflage consiste à dissimuler à la vue de l’ennemi le personnel militaire et tous les matériels et équipements de l’armée. Pour ce faire, le soldat et les objets qui l’accompagne doivent se fondre dans le paysage ou adopter l’apparence d’un objet inerte et inoffensif. C’est une technique à la fois offensive et défensive : cacher sa position, réduire les pertes, infliger le plus de dégât à l’adversaire en étant le moins visible, optimiser l’approche pendant les raids et les missions d’espionnage. Si les aéronefs de combat et les navires de guerre sont dotés de systèmes adaptés pour échapper au radar et aux matériels de détection de haute technologie, ce sont les troupes au sol, leurs équipements et leurs véhicules qui nécessitent un camouflage adapté. Ainsi, les militaires se camouflent en rendant leur tenue indiscernable dans le milieu où ils évoluent et en donnant à leurs matériels l’aspect d’une masse inerte.


L’intérêt d’un bon camouflage

Un soldat peut passer du statut d’une proie facile en celui d’un redoutable combattant selon sa position et sa visibilité sur le champ de bataille. Dans le combat au sol où la vision humaine est très sollicitée, l’objectif est de tromper cette vision afin d’avoir une ascendance sur son adversaire. Voici les avantages des camouflages :

– Faciliter son approche :

Un commando qui s’habille en noir pendant un assaut de nuit serait moins visible pour les gardes et les troupes en faction.

Soldier in patrol

– Cacher sa présence :

Pour l’embuscade, le stationnement ou le déplacement en terrain bien distinct, l’adoption de la couleur de l’environnement du type forêt, sable, paysage montagneux réduit la visibilité des unités.

– Réduire sa vulnérabilité :

Le tir instinctif est un tir commandé inconsciemment par le cerveau vers une forme intruse pendant une situation tendue. En adoptant une couleur de camouflage, le soldat serait moins sujet à des tirs instinctifs de ses ennemis.

– Optimiser son attaque :

Mention spéciale pour les snipers qui adoptent le Ghillie Suit afin de se cacher le plus possible pour éliminer les ennemis et dont l’unique protection face au feu de l’adversaire est son camouflage.

Les tenues et accessoires nécessaires

Pour se camoufler, les militaires adoptent les motifs imprimés sur leur tenue et leurs accessoires ou ajoutent d’autres produits comme la peinture pour visage, les filets de camouflage, le Ghillie suit. Ils peuvent aussi improviser avec des branchages et des feuillages du lieu. Toutefois, chaque troupe dispose d’un motif de camouflage réglementaire que chaque membre doit vêtir durant ses fonctions. Voici les habits et accessoires de camouflage indispensables au militaire :

  • La tenue : veste et pantalon militaire camo constituent la plus grande partie du camouflage individuel. T-shirt, débardeur ou chemise devraient à cet effet adopter le même motif de camouflage que la veste et le treillis. En effet, le militaire doit préserver au maximum sa dissimulation combien même une situation l’oblige à enlever sa veste. En France, les soldats portent le treillis camouflage centre Europe avec la veste F2 camouflage centre Europe associé à tout autre vêtement en CCE pour former un ensemble uni qui se camoufle bien dans la végétation.

young soldier portrait

  • Les couvre-chefs : éléments essentiels pour protéger la tête contre les intempéries et le soleil, les chapeaux, casquettes, bérets, cagoules, bonnets, keffiehs et casques militaires doivent adopter les couleurs spécifiques de la tenue ou adopter une couleur unie d’usage dans le domaine militaire telle que le kaki, le noir ou le beige.
  • Chaussures : les chaussures de camouflage ou bottes de combat adoptent la plupart du temps une couleur unie comme le noir. Cependant des modèles existent en vert pour se fondre au milieu des plantes ou en beige pour passer inaperçu dans le désert et dans les territoires où le sol est poussiéreux.
  • Gants : les gants militaires sont à la fois un complément de camouflage et une protection de la main. Ils sont également déclinés aux couleurs de l’armée.

Camoufler les équipements

Les armes de poing sont généralement revêtues de peinture antireflet et la plupart des fusils d’assaut sont de couleur noir. Par contre, la forme des canons et des longs fusils de sniper doit être cassée pour mieux les dissimuler. Il en est de même pour les véhicules de transport des troupes ou les chars. Il y a pour cela deux types de camouflage :

  • Le ghillie suit : le camouflage ultime pour le tireur embusqué. Dans la nature, le ghillie suit fait ressembler son porteur à une touffe de végétation ou à un amas d’herbe sèche. Il est très dur de le démasquer !
  • Le filet de camouflage : le filet de camouflage est indispensable pour cacher les matériels plus gros comme la caisse de munition, les véhicules et les chars. Ces matériels sont dotés d’une couleur camo mais le filet est indispensable pour casser leur forme trop régulière donc facilement repérable.

Camouflage selon la situation du terrain

Les militaires de chaque régiment de chaque pays disposent d’un camouflage qui leur est réglementaire. La couleur et la forme des motifs de ces camouflages sont choisies en fonction du terrain. Actuellement, ces motifs passent des tests d’efficacité en laboratoire et sur le terrain avant leur adoption définitive.

  • Camouflage en milieu forestier : ce type de camouflage adopte différentes couleurs à savoir le vert foncé, le noir, le vert clair, le marron et le beige. L’exemple type est le camouflage Centre Europe ou CCE de l’armée française, le M81 Woodland des soldats US et le Flecktarn version zone tempérée des militaires allemands et le DPM pour le British Army.

canadian soldier

  • Camouflage désert : ce camo utilise plusieurs nuances de marron et de beige pour imiter à merveille la couleur du sable. Pour la France, c’est le camouflage Daguet, version désert du CCE. Les américains quant à eux utilisent le MARPAT Desert ou le Chocolate Chip.
  • Camouflage nuit : essentiellement noir et sombre pour passer inaperçu dans un lieu sombre ou pendant la nuit. Le MANDRA Snake Black en est le parfait exemple.
  • Camouflage nouvelle génération : les camouflages aux motifs pixélisés tels que l’UCP ou Universal Camouflage Pattern et NWU ou Navy Working Uniform font leur apparition dans la tenue moderne des armées américaines.
  • Camouflage polyvalent : le Multicam s’adapte à des terrains et des situations variés.