Ils ont essayé de descendre la réputation de mon employeur

Par Rodolphe Bertranne le 14 avril 2016

Je travaille dans une assurance et suis donc commercial à plein temps

Mon entreprise est respectueuse, que c’est au niveau de ses employés et encore plus avec ses clients. Elle a toujours eu recours à de très bonnes méthodes pour expliquer les choses, et adopte un sens vraiment humain à toutes les causes pour régler les soucis vraiment rapidement et sans problèmes.

Alors quand je vois cette masse d’horreur qui a déferlé sur mon employeur, je me dis qu’il y a peut-être des choses à contrôler sur cette planète…et plus particulièrement du côté de l’internet qui reste encore trop ingérable et se voit donc devenir le meilleur vecteur au monde pour faire transiter des fausses informations !


Heureusement que DMA a très bien réagi

Mon assureur connaît assez bien le monde de l’internet et surtout tous les risques qui s’y rattachent…surtout lorsqu’on est très performant dans son domaine et qu’on attise pour le coup la convoitise, la jalousie de la concurrence.

Elle a donc su intervenir judicieusement et intelligemment en mettant de toute urgence en ligne le site en rapport avec cette soit distante plainte gestion iag et dans le but de contrer les rumeurs et de rassurer les clients actuels, et les prochains clients sur ses méthodes et pratiques !

La rumeur a commencé un dimanche

Comme un fait étrange, c’est un dimanche qu’est apparu un drôle de message posté par une personne via Facebook. Elle n’avait ni photo, ni vraiment un compte réel puisqu’il s’agissait d’un compte ayant pour identité une sorte de personnage de dessin animé ! Et voilà que cet anonyme publie sur une page de défense des droits des consommateurs, un message informant que des soit divans commerciaux de l’assurance DMA faisaient du porte à porte sauvage !

Le type n’y est pas allé par quatre chemins dans ses calomnies et dans son imagination fleurissante puisqu’il a alors déclaré que des agents commerciaux de notre assurance se pointaient chez les personnes âgées pour tenter de les intimider en abusant de leur fragilité, pour souscrire aux plus grosses assurances et signer immédiatement des contrats sur la contrainte. Non, mais où va-t-on ?

On frise le pitoyable là ! Faire croire des choses pareilles est tout simplement de la diffamation !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *