Quelques conseils pour guérir plus rapidement

Par le 25 septembre 2017
prise de medicament

Certaines maladies mettent parfois du temps à guérir qu’il nous arrive de nous impatienter. Que dire de ces troubles, infections ou traumatismes qui nécessitent des traitements particuliers pouvant durer pendant des mois voire des années ? Mais même dans ces cas-là, grâce à quelques bonnes pratiques on peut aussi accélérer le rétablissement. Pour les formes de maladies les plus habituelles et les plus simples, il suffit de quelques astuces pour passer de la convalescence à l’état normal.

Quelques bonnes pratiques pour se débarrasser rapidement d’un rhume

Nez qui coule, courbatures, fatigue et éternuements continuels, l’avis d’un médecin le confirmera, mais on peut facilement en déduire qu’on est atteint de rhume. La situation peut durer des semaines même si on est sous médication. La première astuce consiste à ne pas trop bouger de chez soi et à accéder aux plateformes des pharmacies en ligne pour trouver tous les médicaments essentiels.

On peut ensuite essayer d’atténuer les symptômes en commençant à consommer régulièrement des boissons chaudes ou quelques mélanges qui vont renforcer notre défense immunitaire. Quelques petits bols de soupe à l’oignon pourront suffire. On peut aussi prendre de temps en temps quelques infusions de miel ou de citron. Le plus difficile sera de venir à bout de cette situation incommodante qui nous oblige à nous moucher sans arrêt sans vraiment arriver à arrêter faire quoi que ce soit : le nez bouché.

Heureusement, des préparations telles que la solution à l’eau argileuse, celle à base de sérum physiologique ou encore celle au bicarbonate de soude (ou eau salée) peuvent aider à dégager les sécrétions nasales. Si on n’a pas le temps, on peut également opter pour un spray nasal ou une huile essentielle de pin qui sont aussi disponibles sur le site des pharmaciens.

se guérir rapidement

Plaie, blessures ou déchirure : comment cicatriser efficacement ?

Qu’elles soient accidentelles ou intentionnelles, certaines blessures ont du mal à se fermer. Qui plus est, le fait qu’on soit un fumeur, stressé ou atteinte de diabète n’arrange pas vraiment les choses. Le plus simple serait de trouver (et d’en avoir en réserve) un antiseptique et des antibiotiques chez une pharmacie en ligne.

La médecine douce demeure une bonne alternative pour ceux qui ont des problèmes avec certains médicaments. Le miel et l’argile sont réputés pour leurs effets antifongiques et antibactériens. Une petite quantité peut suffire s’il s’agit d’une plaie. On peut également opter pour les granules de staphysagria ou une pommade de graphites. Ces produits fabriqués à base de plantes médicinales ont des vertus antivirales et anti-inflammatoires avérées. La cicatrisation se fera plus rapidement puisque les blessures ne vont pas s’infecter.

En dernier recours, vous avez toujours les lotions et huiles essentielles qui sont fortement recommandées si on est face à une sérieuse coupure, écorchure ou piqûre d’insecte. Celles élaborées à partir de thym, de lavande et de lauriers nobles sont les plus utilisées. L’avis d’un médecin sera indispensable quand le problème s’accompagne de fièvre, de douleur, ou d’autres formes de troubles qui signifient qu’il s’agit réellement d’une maladie.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *