Quand la réalité virtuelle se met au service de la méditation

Par Simon Plesk le 21 novembre 2017

La méditation est aujourd’hui devenue bien plus qu’une simple activité de relaxation. Elle nous montre de jour en jour son côté ludique et il est désormais possible d’en faire une arme pour lutter contre la monotonie. Fort de ce constat, les géants de la technologie n’ont pas hésité mettre le casque de réalité virtuelle au profit de la méditation. Si l’on sait que la méditation est l’art de lâcher prise, la réalité virtuelle est là pour guider le pratiquant et surtout l’aider à entrer dans un univers nouveau. Cependant, lorsqu’on est débutant, ce n’est jamais une activité facile.

Une immersion audiovisuelle

La méditation par la réalité virtuelle est vraiment perçue de manière différente. En effet, il s’agit d’une pratique qui deviendrait plus facile, fun et surtout ludique grâce aux casques de réalité virtuelle. On peut dire que la méditation, dans son acception générale, est une pratique qui a pour but de nous plonger dans un état de pleine conscience. Le casque de réalité virtuelle est alors équipé d’un écran et dispose d’écouteurs qui permettent d’offrir une expérience particulièrement immersive.

Grace aux différentes images diffusées, vous n’aurez plus besoin de faire des efforts pour rester concentré. Vous allez plus facilement prendre conscience de votre corps et de vos sensations puisque vous aurez l’impression d’être à la plage ou en campagne.
Aujourd’hui, la méditation à l’aide d’un casque de réalité virtuelle est très peu démocratisée. Toutefois, cela permet d’utiliser des programmes spécialisés chez soi.

La méditation pleine conscience : une pratique laïque

La méditation pleine conscience prend progressivement de l’ampleur auprès des pratiquants. En effet, c’est sans doute la forme de médication la plus facile à faire et reste moins codifiée avec http://librecommelair.fr/. Ce qui en fait le noyau central de toute les autres formes de méditation, car il s’agit de s’entrainer à poser son esprit dans l’instant présent : le corps et le bruit. Découverte il y’a plus de 30 ans, la méditation pleine conscience permet d’avoir une version laïque de l’approche assez religieuse que nous avons de la méditation traditionnelle.

Il s’agit alors d’une clé du bien-être et du bonheur qui est débarrassée de toute connotation religieuse tout en produisant les mêmes effets. C’est une manière d’apprendre à bien identifier ses pensées, notamment celles qui sont anxiogènes et dépressives pour ensuite faire en sorte de les évacuer. La méditation pleine conscience est alors adaptée à des personnes actives, sans répit.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *