A la recherche d’un groupe électrogène ?

Par le 23 mars 2015
groupe-electrogene-pramac-1

Que l’on veuille investir dans un groupe électrogène pour s’assurer une production d’électricité lors des pannes de courant éventuelles ou parce qu’on doit travailler dans un milieu qui n’est pas alimenté, il faut avant tout se renseigner pour savoir le type de machine qui répondra à nos besoins. Cet article vous donnera quelques exemples de question à se poser avant de choisir son groupe électrogène.


Prendre en compte la puissance nécessaire

Pour quelqu’un qui n’est pas spécialisé dans le domaine, il n’est pas toujours évident de connaitre la puissance nécessaire de son groupe électrogène. En vérité, cela déprendra essentiellement des machines que vous souhaitez faire fonctionner avec votre groupe. Pour calculer la puissance nominale de votre groupe électrogène, il conviendra de prendre les besoins de chaque appareil en watts et de les multiplier par le coefficient de démarrage de l’appareil.

Evidemment, tous les appareils ne demandent pas le même coefficient de démarrage. Voici quelques exemples de coefficient:

Coefficient 1: télévision, radiateur, ampoule, etc.
Coefficient 2: ponceuse, lave-linge, sèche-linge, etc.
Coefficient 3,5: frigo, hotte, aspirateur, etc.

Si la puissance de votre appareil est affichée en ampère, il faudra réaliser le calcul suivant pour l’obtenir en watt: Ampère x Tension = Puissance en Watt. Autrement dit, pour un appareil de 14 ampères à 230 volts: 14 x 230 = 3220 watts. S’il s’agit d’un frigo dont la puissance nominale est égale à 250 w, il faudra multiplier cette puissance en watt par 3,5 donc : 250 x 3,5 = 875 watts.

Si vous n’avez que ce frigo à faire fonctionner, il vous faudra donc un groupe électrogène d’une puissance minimale de 0,9 kW !electricite-img

Un groupe électrogène à essence ou au diesel ?

Une autre question à se poser lors du choix de son groupe électrogène réside dans le type de combustible qu’on utilisera pour le faire fonctionner. De manière générale, on estime que les groupes électrogènes à usage domestique doivent plutôt fonctionner à l’essence alors que ceux à usage industriel peuvent fonctionner au diesel (tout simplement parce que ces derniers sont plus bruyants).

D’autres éléments devront être pris en considération lors du choix de son groupe électrogène, notamment la taille du réservoir, le type de démarrage, une machine ouverte ou insonorisée ou encore la vitesse moteur.

Pour plus d’informations concernant le choix idéal d’un groupe électrogène, rendez-vous sur mlms.be

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *