Tout sur les travaux de rénovation électrique

Par le 18 décembre 2018

Si le coût des travaux de rénovation semble être la première question évidente, d’autres paramètres sont essentiels dans un projet de mise en conformité électrique. Il convient de déterminer les raisons qui poussent chaque propriétaire ou acheteur de maison de procéder à la rénovation du réseau électrique d’un bien immobilier. Pour des raisons de confort et surtout de sécurité, assurez-vous d’avoir des installations électriques en bon état !

Dans quel cas la rénovation électrique est-elle préconisée ?

Avant tout, une installation datant d’avant 1991 est considérée comme vétuste, obligeant ainsi le propriétaire du bien à effectuer des travaux de rénovation. Un particulier peut également contacter un professionnel pour vérifier la conformité de son réseau électrique dans le cadre des travaux de réhabilitation ou de rénovation de bâtiment.

Les travaux de rénovation électrique sont obligatoires pour que l’installation électrique d’un logement suive la norme NF C 15-100. Cette norme détermine tous les caractéristiques d’un réseau électrique et les règles à respecter.

Attention, une installation électrique vétuste n’est pas à l’abri des pannes fréquentes, voire dangereuse pour les occupants d’une habitation : risques d’électrisation, d’électrocution et d’incendie. Pour se prémunir de tous ces dangers et désagréments, il est conseillé d’appeler un électricien qualifié habilité à vérifier l’installation électrique et à réaliser tous les travaux de rénovation électrique nécessaires.

Tenir compte de la conformité du câblage et des petits équipements, c’est essentiel

Parfois, on néglige l’état ds fils électriques et des autres équipements comme les prises et les interrupteurs. Il est préconisé de vérifier l’état de ces équipements et du câblage utilisé. En cas de non-conformité de ces installations, il est judicieux de les remplacer. L’isolation en caoutchouc est souvent utilisée pour le câblage des bâtiments anciens. Or, ce type d’isolant se dégrade facilement avec le temps. Par conséquent, le recâblage complet de l’installation est incontournable. Pour effectuer tous les travaux, Recourir aux services d’une entreprise spécialisée dans l’électricité générale est l’option idéale.

Comprendre le coût d’une rénovation électrique

Le budget nécessaire aux travaux de mise en conformité électrique varie selon plusieurs facteurs, dont la surface du logement et l’état de l’ensemble du réseau. Le plus judicieux, c’est de comparer plusieurs devis afin de choisir la meilleure offre. De nombreux sites spécialisés répertorient des entreprises d’électricité générale, avec leurs réalisations, les prix, les avantages, etc.

Il est fort recommandé de prévoir le budget nécessaire aux travaux de rénovation électrique afin de mieux planifier le déroulement du projet et d’éviter les mauvaises surprises.

Ce qu’il faut savoir sur l’installation électrique

L’installation électrique est un élément essentiel d’un bâtiment. Elle est à la fois une nécessité et une obligation. Elle comprend plusieurs éléments et doit respecter certaines normes.

Les éléments constitutifs d’une installation électrique

L’installation électrique est composée d’un compteur qui sert à comptabiliser la consommation en électricité. Celui-ci existe en modèle à graduation ou molettes. Il est possible d’utiliser un compteur électronique qui transmet directement la consommation en électricité à Électricité Réseau Distribution de France (ERDF). Une installation électrique comprend aussi un tableau électrique qui sert à gérer ses différents éléments. Elle est aussi composée d’un disjoncteur qui peut être général, divisionnaire ou différentiel. Avec le modèle général, on peut éteindre en une seule fois tous les systèmes électriques. Par contre, avec un disjoncteur divisionnaire, la coupure se situe au niveau des diverses zones de circuit électrique.

Le disjoncteur différentiel peut remplacer les fusibles. Une installation électrique comprend aussi un interrupteur différentiel et un fusible servant respectivement à couper le réseau général en cas de problème et à couper les circuits défectueux. Elle est équipée d’un délesteur qui facilite la gestion de l’installation électrique. Il faut également un contacteur qui active les équipements à consommation élevée. Les câbles et les gaines font aussi partie d’une installation électrique. Ils sont de couleur bleu pour le neutre, rouge, marron ou noir pour la phase et bicolore (jaune/vert) pour le fil de terre. Une installation électrique est aussi composée de prises.

Pour obtenir une bonne installation électrique, il faut au moins un disjoncteur pour toute la maison, une liaison équipotentielle pour chaque pièce d’eau et un tableau de répartition de courant. Il faut aussi au moins une prise de terre avec protection par différentiel.

Les normes en matière d’installation électrique

Pour l’installation électrique, il faut appliquer la norme NF C 15-100. Cet arrêté mentionne qu’il faut fournir le schéma de l’installation, la protéger avec des dispositifs différentiels, mettre en place une gaine technique logement. Elle dit aussi qu’il faut au moins quatre circuits indépendants, un minimum de points lumineux et de prises électriques. Pour une chambre, il faut au moins installer 3 prises. Dans une cuisine, il faut mettre en place au minimum 6 prises. Pour un séjour, il faut mettre une prise tous les 4m². Cette réglementation impose aussi l’utilisation de parafoudre et la prise de précautions en cas de chauffage par radiateurs électriques. Elle implique aussi la mise à terre d’une installation électrique.

Le technicien responsable de l’installation électrique

L’installation électrique est réalisée par l’électricien. Ce technicien a pour mission de raccorder les divers équipements électriques, installer et mettre en conformité le réseau des câbles. Électricien 77 est en mesure de répondre à tous vos besoins de dépannage en électricien. Il peut aussi être amené à mettre en place des systèmes de surveillance, de signalisation et de communication. Un électricien peut également se voir confier la mise en place de réseaux domotiques et d’automatisme.

Pour bien choisir votre électricien,il faut vérifier s’il est immatriculé. S’il travaille dans une entreprise il sera enregistré à la Chambre de commerce et d’industrie. S’il travaille pour son propre compte, il sera inscrit au Répertoire des métiers. Dans certains cas, il peut être rattaché à la Chambre syndicale des électriciens ou disposée d’une qualification RGE. Il faut aussi vérifier que l’électricien possède les assurances obligatoires.

L’entreprise électricien 77 effectue toutes les recherches nécessaires pour trouver la panne et propose la solution en parfaite adéquation pour vous satisfaire. Vous pouvez également obtenir un devis gratuit sur son site web.

Le prix d’une installation électrique

Le tarif d’une installation électrique varie de région en région. Il dépend aussi du savoir-faire de l’électricien et de la nature des travaux. Mais également, il se calcule en heure et s’assortit d’une TVA de 20 % pour le neuf et de 10 % pour un bâtiment de plus de deux ans. Il faut aussi inclure les frais de déplacements qui varient entre 20 et 40€.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *